•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dévoilement de détails des antécédents criminels de Wab Kinew

Wab Kinew, chef du NPD du Manitoba

CBC News a révélé les détails des arrestations pour facultés affaiblies et voies de fait du nouveau chef du NPD au Manitoba, Wab Kinew

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les arrestations pour facultés affaiblies en 2003 et pour voies de fait en 2004 du chef du Nouveau Parti démocratique du Manitoba, Wab Kinew, refont surface. CBC News a examiné les enregistrements de sa condamnation au mois de septembre 2004.

Wab Kinew, âgé de 22 ans à l'époque, plaide coupable de voies de fait, de refus à une demande d’échantillon d’haleine, de manquement dans la supervision de sa liberté sous caution et de violation d’un couvre-feu ordonné par la Cour.

Selon une recommandation de la Couronne et de la défense, M. Kinew s’est vu infliger une amende de 1400 $ pour les quatre infractions.

Conduite avec facultés affaiblies

Wab Kinew a été arrêté le 24 février 2003. Il conduisait dangereusement la Dodge Dakota 2000 de son père près de l’avenue Hespeler et de l’autoroute Henderson.

Durant l’audience, la Cour a entendu un témoin qui avait suivi M. Kinew pendant plusieurs kilomètres. « Il a perdu le contrôle de son véhicule deux fois après avoir heurté la glissière de sécurité et les lampadaires sur le pont Slaw Rebchuk », a affirmé le témoin.

Puis, Wab Kinew a poursuivi sa route avec un pneu avant dégonflé avant que la police ne l’intercepte avenue York.

Selon la police, le nouveau chef du NPD avait les yeux rouges et était incapable de tenir sur ses pieds. Une bouteille de gin presque vide avait aussi été retrouvée sur le siège arrière du véhicule.

Altercation avec un chauffeur de taxi

Une autre arrestation a eu lieu le 27 juin 2004, cette fois à la suite d’une bagarre avec un chauffeur de taxi de Winnipeg.

M. Kinew était ivre quand il a pris un taxi près de l’avenue Mayfair vers 5 h.

« L’accusé a commencé à insulter le chauffeur de taxi avec des commentaires racistes », a déclaré la Couronne au tribunal.

Lorsque le chauffeur s’est arrêté à un feu de circulation, Wab Kinew est sorti du véhicule. Il s'est approché de la vitre ouverte du côté du conducteur et a frappé le chauffeur au visage. Un passant a crié et a mis fin à l’agression.

La police est arrivée sur les lieux. M. Kinew a refusé de parler de l'incident alors qu'il était détenu.

La version de Wab Kinew

Dans son mémoire publié en 2015, The Reason You Walk (« La raison pour laquelle tu marches »), Wab Kinew explique que ce matin-là, il avait pris un taxi avec des amis et « était sorti du véhicule sans payer ».

Wab Kinew raconte ceci : « Le conducteur nous a rattrapés et m'a poussé. Je l'ai aussi poussé. Un autre chauffeur de taxi a vu ce qui se passait. Il a arrêté son taxi et est venu aider son collègue. Il m'a frappé au visage et j'ai fait de même. »

Des problèmes d’alcoolisme

La Cour a entendu les problèmes d’alcoolisme de l’accusé. Les problèmes ont commencé lorsqu’il a quitté la maison de ses parents à l’âge de 19 ans alors qu’il poursuivait des études en économie à l’université.

« La consommation d’alcool de M. Kinew l'a conduit à des difficultés importantes et a joué un rôle important... dans chacune de ses infractions pénales », a déclaré l'avocat de la défense, Jason Miller.

Après son arrestation, les parents de Wab Kinew ont proposé un plan de traitement qui « le ramènerait dans le droit chemin qu'il avait parcouru jusqu’alors », a poursuivi M. Miller.

Danse, purification et loge de sudation : Wab Kinew a assisté à plusieurs cérémonies et a fait un jeûne de quatre jours pour régler sa dépendance à l’alcool.

« Cela montre un engagement important », a poursuivi M. Miller.

Wab Kinew a également assisté à des réunions des Alcooliques anonymes.

Nombreuses excuses

« Ce ne sont pas des épisodes de ma vie dont je suis fier », a avoué Wab Kinew.

« J'avais des problèmes d’alcoolisme et cela m’a amené à avoir un comportement qui n’était pas sain. Lorsque j’ai arrêté de consommer de l'alcool, les problèmes ont également pris fin. La violence, le racisme et le sexisme sont inacceptables. Je me suis excusé sans équivoque, et je le fais à nouveau : à tous ceux que j'ai blessés, je dis que je suis désolé », a dit le nouveau chef de l’opposition.

Le Nouveau Parti démocratique du Manitoba a élu Wab Kinew comme chef samedi, avec 728 voix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !