•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moules zébrées, toujours présentes au Manitoba

Moules zébrées sur la plage de Grand Beach au Manitoba

Moules zébrées sur la plage de Grand Beach au Manitoba

Photo : Radio-Canada / Camille Gris Roy

Radio-Canada

Même si la bataille contre l'invasion des moules zébrées du Manitoba n'est pas terminée, une spécialiste rappelle que l'espèce des eaux douces ne s'est pas répandue dans de nouveaux lacs ou de nouveaux ruisseaux de la province.

Les moules zébrées ont été décelées pour la première fois en 2013 dans le lac Winnipeg. Selon le gouvernement du Manitoba, on en trouve aussi aujourd’hui dans la rivière Rouge et le lac Cedat.

« La bonne nouvelle, c’est que les moules zébrées ne se sont pas répandues dans d’autres cours d’eau », affirme Candace Parks, spécialiste des espèces aquatiques et invasives du Manitoba.

Par ailleurs, les moules zébrées ont été aperçues dans le lac Singush du parc provincial Duck Mountain, en 2016. Les plaisanciers étaient toutefois autorisés à naviguer sur le lac tant qu’ils n’utilisaient pas leur bateau sur d’autres lacs. « C’est donc pour cela que je dis qu’il n’y a que trois cours d’eau au Manitoba qui sont envahis par cette espèce », explique Mme Parks.

Le mollusque de la taille d’un ongle a eu l’effet le plus négatif sur le lac Winnipeg. Des photos et des reportages montrant des tapis de moules zébrées collés sur les quais ou les plages de la région ont circulé. Selon la spécialiste des espèces aquatiques, ces événements se produisent lorsqu’il y a de grands vents ou des vagues agressives.

Tentative échouée

En 2014, la province a déversé des tas de potasse liquide sur le lac Winnipeg pour tenter d'endiguer la propagation des moules, mais sans succès. « L’expérience a tué la plupart des moules sur chaque emplacement, mais quelque temps plus tard, d’autres ont été trouvées au milieu du lac », rappelle Mme Parks.

Pour le directeur général de la Fondation du lac Winnipeg, Alexis Kanu, la mauvaise nouvelle, c’est que les moules zébrées sont toujours dans le lac Winnipeg et que l’invasion dans d’autres lacs du Manitoba sera probablement inévitable.

« Je pense que nous ne pouvons pas le dire assez : les humains sont responsables de la propagation des moules zébrées et plus nous le savons et nous comprenons cela, plus nous empêcherons leur propagation et préserveront nos autres lacs », affirme M. Kanu.

Manitoba

Faune marine