•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« C'est un grand honneur pour moi », dit Wab Kinew

Wab Kinew a été élu chef du Nouveau Parti démocratique du Manitoba.

Wab Kinew a été élu chef du Nouveau Parti démocratique du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Thomas Asselin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Wab Kinew a remporté l'investiture du Nouveau Parti démocratique du Manitoba samedi, devenant ainsi le chef de l'opposition de la province.

Les impressions de M. Kinew après sa victoire, en cinq points.

1. Le réveil
Quel honneur de se réveiller ce matin [lundi] et d’aller au palais législatif en tant que chef de l’opposition et leader du NPD au Manitoba. J’ai vraiment hâte de commencer le travail : commencer à travailler avec mes collègues pour renouveler le Nouveau Parti démocratique ici au Manitoba et en même temps pour regagner l’appui des Manitobains et des Manitobaines.

2. Premières Nations
C’est important pour les Autochtones, mais aussi pour les peuples du Manitoba. C’est une victoire importante parce que ça nous dit que nous sommes maintenant dans une société plus égale, où plus de personnes ont des chances de faire ce qu’ils veulent. C’est un signe assez fort.

3. Le passé
Je crois que ce n’est pas à moi de dire si l'on a suffisamment parlé de mes antécédents criminels (Nouvelle fenêtre). Je sais qu’il y aura beaucoup de questions. Donc, tant qu’il y aura des questions, je sais que je devrai en parler. J’ai toujours été honnête au sujet de mon passé : le fait que j’avais un casier judiciaire, que j’ai dit et fait des choses blessantes pour les autres. Ce que l’on entend maintenant, ce sont des questions sur les détails de ces incidents. Si les gens ont des questions, je vais prendre le temps de les écouter et de leur répondre, parce que je pense que c’est un processus important pour retrouver la confiance des gens au Manitoba.

4. Le français
Il est important de continuer l’appui du NPD à la communauté francophone. Toutefois, mes défis sont de respecter le passé de notre parti, mais en même temps, d’amener le NPD dans une nouvelle direction. La province nous a lancé un message lors des dernières élections : c’est le temps de l’écouter, et nous avons besoin de trouver de nouvelles idées pour travailler avec les valeurs néo-démocrates.

5. Nouvelle session
Je vais m'attaquer aux questions concernant les coupures dans le système de soins de santé et en éducation. Je vais me pencher sur la question des emplois qu’on a besoin de créer pour l'avenir de notre province. Un de mes défis sera de toujours répondre aux attaques personnelles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !