•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Regina viole une loi fédérale et accuse injustement un homme victime d'une surdose

Une voiture de police est à l'arrêt et un policier qui est assis à l'intérieur semble en observation de la rue à Regina.
Une voiture de la police de Regina Photo: CBC / Alec Salloum
Radio-Canada

La police de Regina n'a pas respecté une nouvelle loi fédérale en vigueur depuis le mois de mai et a injustement inculpé un homme, qui était victime d'une surdose, pour possession de drogue.

Avec ces accusations, les policiers réginois ont enfreint la nouvelle Loi sur les bons samaritains secourant les victimes de surdose. Cette loi fédérale offre une immunité contre des accusations de possession d'une substance contrôlée pour les personnes qui signalent une surdose dont elles sont elles-mêmes victimes ou dont une autre personne est victime.

Le 3 septembre, les policiers se sont rendus à un hôtel de l'avenue Victoria Est où ils ont trouvé un homme de Moose Jaw qui semblait être victime d'une surdose.

L'homme a alors été transporté à l'hôpital. Les policiers ont par la suite fouillé la chambre et quelques heures plus tard, l'homme a été arrêté et accusé.

Cependant, la police s'est aperçue que ces accusations ne respectaient pas la loi en vigueur depuis mai.

Le porte-parole de la police a expliqué que l'incident a par la suite été réglé à l'interne et que des formations relatives à cette loi seront offertes aux policiers.

Saskatchewan

Justice et faits divers