•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Magog : le Quartier de l'innovation inauguré

Magog : le Quartier de l'innovation inauguré
Radio-Canada

Le Quartier de l'innovation a été inauguré vendredi après-midi dans le nouveau bâtiment de l'îlot Tourigny. L'avenir semble prometteur à Magog : 1000 emplois en 5 ans et plus de 300 millions de dollars d'investissements en 10 ans, c'est ce qui a été promis. Pour réussir, on mise énormément sur les entreprises en technologies de l'information.

D'ailleurs, ils étaient environ 200 représentants d'entreprises technologiques invités à l'inauguration du Quartier de l'innovation. Selon l'homme d'affaires de Magog Gilles Bélanger, des négociations sérieuses se poursuivent avec une vingtaine de ces entreprises.

Si l'objectif des dirigeants semble ambitieux, particulièrement en cinq ans, M. Bélanger est confiant : « Je pense que la croissance a été assez rapide, à peu près 100-150 emplois par année, c'est très réalisable. On est arrivés très près d'avoir Ubisoft, on a fini probablement deuxième dans une longue course qui a duré un an. Il y a beaucoup d'autres entreprises avec lesquelles on est en discussion avancée. »

À Magog, le secteur du développement technologique compte déjà 45 petites entreprises et 300 emplois, de même que le secteur du tourisme avec l'acquisition de Jay Peek et d'autres à venir. Il y a aussi le secteur de la santé qu'on veut améliorer dans la MRC de Memphrémagog.

On voit que ça prend vraiment forme, on est vraiment excités, on va le dire comme ça!

Vicky-May Hamm, mairesse de Magog

Un siège social à Magog

L'entreprise Kezber, qui occupe le quatrième étage de l'îlot Tourigny en entier, a par ailleurs annoncé la création de 40 emplois, qui s'ajoutent aux 50 déjà existants. La Gare, un espace collaboratif pour les entrepreneurs et les travailleurs autonomes, s'installera bientôt à l'îlot Tourigny, à Magog. De plus, l'entreprise new-yorkaise Therapeutic Corporation a annoncé qu'elle ferait de Magog son siège social au Québec.

On a déménagé à cause de la ville, du lac, de la montagne... du style de vie! J'ai trois enfants, qui ont été élevés ici à Magog, qui viennent à l'école. C'est une vie extraordinaire!

Alan Kezber, fondateur de Kezber inc.

Deux avantages

Selon Alan Kezber, les entreprises intéressées par Magog misent énormément sur le savoir des deux universités sherbrookoises - les recteurs ont été rencontrés - ainsi que sur la proximité de l'aéroport de Bromont, une installation essentielle à la réussite de tous ces projets.

Estrie

Économie