•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une autre forêt nourricière dans la région

Site de la forêt nourricière sur les terrains du Cégep  de Saint-Félicien

Site de la forêt nourricière sur les terrains du Cégep de Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Depuis quelques jours, plusieurs bénévoles aménagent une autre forêt nourricière au Saguenay-Lac-Saint-Jean, la plus importante à ce jour dans la région.

C’est l’organisme environnemental Eurêko! qui est à l’origine de ce projet qui se réalise sur les terrains du Cégep de Saint-Félicien. (Nouvelle fenêtre)

L'objectif est de permettre aux citoyens de s'alimenter gratuitement en fruits, en légumes, en fines herbes et en fleurs comestibles. Une soixantaine de variétés devraient être disponibles.

Des enfants sur le site de la forêt nourricière du Cégep de Saint-Félicien

Des enfants sur le site de la forêt nourricière du Cégep de Saint-Félicien

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

L'initiative est une façon de créer des liens dans la communauté et de promouvoir les saines habitudes de vie.

C'est le premier projet du genre à mobiliser autant de partenaires, dont le CIUSSS Saguenay-Lac-Saint-Jean, le Cégep de Saint-Félicien et la Ville de Saint-Félicien.

« Ça répond à beaucoup de besoins dans la communauté. Entre autres, on transforme des terrains inutilisés en source de nourriture pour les citoyens. On fait la promotion des saines habitudes de vie par la saine alimentation. Également, on répond à plusieurs enjeux environnementaux et à la sécurité alimentaire », fait remarquer Émilie Lapointe, chargée de projet chez Eurêko!

Dans la région, des forêts nourricières existent déjà à Saint-François-de-Sales, Sainte-Monique, Mashteuiatsh, Larouche et Saint-Fulgence.

Saguenay–Lac-St-Jean

Agro-industrie