•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'artiste Annie Paulhus Gosselin veut décoincer le public

Annie Paulhus Gosselin

Annie Paulhus Gosselin

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'artiste en arts visuels Annie Paulhus Gosselin de Berry présente l'exposition Je suis désemparée, svp communiquez avec moi à l'Écart de Rouyn-Noranda.

Avec les informations de Vanessa Limage

L'installation à la fois ludique et déroutante invite le public à entrer dans la tête de l'artiste qui crée des objets, des images et d'affiches en s'inspirant de listes.

« Alors je prends deux listes différentes qui n’ont pas nécessairement de liens ensemble. Par exemple, la liste des étapes pour s’épiler le maillot de bain avec la liste des édifices construits par amour et là, j’en crée une œuvre à partir de ces deux listes-là… Une œuvre nouvelle qui a un nouveau sens qui n’est pas nécessairement collée sur le matériau de départ. [Ça] amène une vision différente, un sens différent », explique l'artiste.

Dans cette exposition, on retrouve entre autres, une image du tableau l’Origine du monde traversée par une pelle mécanique en carton et un guide du kamasutra affublé de mimiques du président Donald Trump.

Une oeuvre d'Annie Paulhus Gosselin
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une oeuvre d'Annie Paulhus Gosselin

Photo : Radio-Canada / Vanessa Limage

Pour mieux comprendre les œuvres de l’artiste, le visiteur est invité à faire la visite de l’installation en consultant un catalogue explicatif.

L’exposition qui comprend 34 œuvres est présentée jusqu’au 8 octobre à l’Écart de Rouyn-Noranda.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...