•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cri du coeur du grand-père de Cédrika pour trouver Louka Fredette

Henri Provencher, président de la Fondation Cédrika Provencher

Henri Provencher, président de la Fondation Cédrika Provencher

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'alerte Amber déclenchée jeudi par la Sûreté du Québec a particulièrement touché Henri Provencher, le grand-père de Cédrika. Sur les réseaux sociaux, il a écrit un message public en s'adressant au père de Louka, Ugo, qu'il a côtoyé.

Un texte de Claudie Simard

En publiant son message jeudi soir, Henri Provencher souhaitait que tout ce qui peut être fait soit fait pour retrouver Louka.

Le garçon de 6 ans est porté disparu de Saint-Eustache, au nord de Montréal. La camionnette du père du garçon a été retrouvée peu après 2 h du matin dans une halte routière de Lachute.

Ni le père ni son fils ne se trouvaient cependant dans le véhicule.

Extrait du message d’Henri Provencher

« Te connaissant, je fais appel à ton coeur de père, ne commets pas l'irrémédiable, remets ton enfant aux policiers sans plus tarder, pour qu'il soit en toute sécurité. Merci d'agir en père responsable Ugo. Pense à ton enfant. »

En entrevue à l’émission Facteur matinal, M. Provencher a expliqué qu’Ugo Fredette avait déjà participé à une journée mondiale de prévention des enlèvements d’enfants.

Producteur pour un documentaire sur Cédrika

Ugo Fredette avait tenté, en compagnie du réalisateur Stéphan Parent, de produire un documentaire sur l'histoire de Cédrika Provencher, disparue en juillet 2007. Toutefois, en raison de mises en demeure de la famille Provencher, le film n'a jamais vu le jour.

« Je ne le connais pas beaucoup, mais je l’ai rencontré à quelques reprises pour des prises de scènes dans le cadre d’un documentaire [qu’il voulait produire] », a déclaré Henri Provencher. « Son fils, pour lui, était d’une importance capitale, a-t-il poursuivi. Je me souviens qu’il m’en avait parlé. Il disait : "S’il fallait qu’il arrive quelque chose à mon fils, je ne le prendrais pas." »

Henri Provencher souhaite faire tout ce qui est en son pouvoir pour que l’on retrouve Louka.

« J’ai pris la chance de dire : peut-être qu’il peut voir ce message-là, peut-être que ça peut contribuer à ramener ses esprits. »

— Une citation de  Henri Provencher, Fondation Cédrika Provencher
Dossier Cédrika Provencher  

Un message qui résonne chez les internautes

Dans sa publication, Henri Provencher invitait les lecteurs à partager son cri du coeur, ce que des milliers de personnes ont fait.

Des gens des quatre coins de la province ont inscrit la ville d’où ils partageaient ce message.

Une manifestation de solidarité qui touche Henri Provencher.

« Le moindre indice, le moindre détail, communiquez-le aux policiers, aux enquêteurs, on ne sait jamais quand un petit détail peut faire toute la différence. »

— Une citation de  Henri Provencher, Fondation Cédrika Provencher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !