•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La femme accusant Wab Kinew de violence conjugale s'exprime publiquement

Wab Kinew, député de Fort Rouge et candidat à la direction du NPD du Manitoba

Wab Kinew, député de Fort Rouge et candidat à la direction du NPD du Manitoba

Photo : Radio-Canada / Gary Solilak

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Pour la toute première fois, la femme à l'origine des accusations, suspendues depuis, de violence conjugale contre le candidat à la direction du Nouveau Parti démocratique (NPD) du Manitoba Wab Kinew s'exprime publiquement.

Dans un entretien avec La Presse canadienne, Tara Hart soutient qu’au printemps 2003 Wab Kinew l’a projetée à travers une pièce de l’appartement qu’ils partageaient. L’incident lui aurait laissé d’importantes marques aux jambes.

Mme Hart explique que le soir de l'incident présumé, l’actuel député néo-démocrate et elle recevaient des amis chez eux. C’est quand ces derniers sont partis que M. Kinew s’en est pris à elle, affirme la Manitobaine.

Le député de Fort Rouge réfute l’accusation de Mme Hart, soulignant que les accusations d’agression portées contre lui ont été suspendues par la Couronne.

Wab Kinew confirme qu’il a fréquenté Mme Hart et habitait avec elle, mais affirme qu’il ne l’a jamais frappée ni projetée à travers une pièce.

Steve Ashton, vétéran du NPD du Manitoba, est candidat à la direction du parti pour la troisième fois en 2017.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Steve Ashton, vétéran du NPD du Manitoba, est candidat à la direction du parti pour la 3e fois en 2017.

Photo : Radio-Canada / Radja Mahamba

À quelques jours du congrès d’investiture, qui se tiendra samedi à Winnipeg, la figure montante du NPD est généralement considérée comme le favori dans la course.

Steve Ashton, ancien membre du cabinet de Greg Selinger, est le seul autre candidat en lice.

C’est l’équipe de M. Ashton qui a fait remonter à la surface cette accusation envers Wab Kinew, en août. Celui-ci estime que son adversaire minimise son passé et doit rendre des comptes aux Manitobains.

Avec des informations de Sean Kavanagh, CBC News

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.