•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Maternelle et première année combinées en immersion française dans une école de Surrey

Immeuble de la Commission scolaire de Surrey

La Commission scolaire de Surrey entend maintenir le programme d'immersion française à l'École Cougar Creek malgré le peu d'affluence.

Photo : Radio-Canada / Daniel Beauparlant

Radio-Canada

Une semaine après le début des classes, des parents sont choqués d'apprendre que leurs enfants devront être dans une classe combinée de maternelle et première année en immersion française à l'École Cougar Creek de Surrey, dans le sud-est de Vancouver, à cause du faible nombre d'inscrits.

La Commission scolaire de Surrey souhaite réduire les listes d’attente pour ses programmes d’immersion dans les autres écoles, lesquels sont très prisés. L'organisme a ainsi ouvert, l'an dernier, un programme d'immersion supplémentaire à l'École Cougar Creek.

Boudée par les parents

L’ennui, soutient la Commission scolaire de Surrey, c’est que le programme d'immersion à Cougar Creek n'attire pas les foules.

Le responsable des communications, Doug Strachan, précise que la Commission scolaire a communiqué avec bien des parents, mais a reçu peu de réponses positives.

Nous avons appelé 229 parents pour offrir une place à leur enfant dans ce nouveau programme d’immersion française.

Doug Strachan, responsable des communications à la Commission scolaire de Surrey

Une question de réputation

Seulement six familles ont accepté l’offre de la Commission scolaire.

Ceux qui ont refusé ont invoqué de multiples raisons. Certains parents trouvent l’école trop éloignée de leur demeure, d’autres ne sont simplement pas inspirés par l’établissement et préfèrent envoyer leurs enfants dans un lieu dont la bonne réputation est déjà acquise, selon M. Strachan.

Il ajoute que, si l'immersion française est prisée par les parents, elle n'est pas nécessairement leur priorité lorsqu'il est temps de choisir l'école de l'enfant.

Minesh Ramji, père d’une élève de maternelle de Cougar Creek, déplore que l'établissement soit ainsi délaissé. Il estime que la Commission scolaire doit mieux présenter ce nouveau lieu.

[Elle] devrait travailler à changer la perception [des parents] et montrer que Cougar Creek est aussi une bonne école.

Minesh Ramji, père d’une élève de maternelle

Malgré le faible intérêt des parents, la Commission scolaire de Surrey entend maintenir le programme d’immersion française à l'École Cougar Creek pour quelques années.

Avec les informations de Geneviève Milord

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation