•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clarke MacArthur échoue à son examen médical

Clarke MacArthur

Clarke MacArthur

Photo : Getty Images / Tom Brenne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Clarke MacArthur a probablement joué son dernier match dans la LNH.

L’attaquant des Sénateurs a échoué à son examen médical jeudi, au premier jour du camp d’entraînement à Ottawa.

« J'ai eu une courte discussion avec les docteurs et avec Clarke. Il était évidemment très déçu », a dit le directeur général de l'équipe, Pierre Dorion. La nouvelle a semblé surprendre l'équipe. « Il avait l'air en forme. Il s'est entraîné tout l'été pour être prêt pour le camp », a ajouté Dorion.

MacArthur a raté presque toute la saison dernière, accablé par des problèmes après plusieurs commotions cérébrales. Il est revenu au jeu à la toute fin de la saison pour jouer 4 matchs, puis 19 rencontres dans les séries, au cours desquels il a amassé 3 buts et 6 mentions d’aide.

Plus tôt dans la journée, le défenseur et bon ami de MacArthur, Dion Phaneuf, souhaitait que l'attaquant soit en mesure de jouer. « Il est un gros morceau de cette équipe depuis plusieurs saisons », a-t-il souligné.

Pierre Dorion a indiqué qu’aucune décision n’a encore été prise quant à son avenir avec l’équipe. « Clarke est retourné à la maison et il va fermer son cellulaire quelque temps. Je lui ai dit de se reposer un peu et nous discuterons au cours des prochains jours pour faire le point ».

L'absence de MacArthur s'ajoute à celles du capitaine Erik Karlsson (pied) et Derick Brassard (épaule) qui ne pourront pas non plus participer au camp d'entraînement.

Par ailleurs, les attaquants des Maple Leafs de Toronto Nathan Horton et Joffrey Lupul n'ont pas plus réussi leurs examens médicaux et risquent de ne pas jouer cette saison.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !