•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus grande disponibilité de machines pour apnée du sommeil

Un homme dort en portant une machine CPAP contre l'apnée du sommeil.

L'apnée du sommeil se caractérise par des pauses respiratoires de plus de 10 secondes, qui se produisent plus de cinq fois par heure pendant le sommeil.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Saskatchewan change de position à propos de la location de machines pour combattre l'apnée du sommeil. Alors que le budget provincial avait initialement limité le traitement aux familles à faible revenu qui ont droit à des prestations de santé, les machines seront maintenant accessibles à tous les patients atteints de la maladie au coût de 275 $.

À compter du 1er octobre, la province permettra aux patients souffrant d'apnée du sommeil, de modérée à grave, de louer une machine de pression positive continue (CPAP) pour la durée de vie de la machine, a annoncé dans un communiqué le ministre de la Santé, Jim Reiter.

Après avoir consulté des spécialistes de maladies respiratoires et examiné les mesures prises dans d'autres provinces, nous avons déterminé que nous pourrions obtenir les mêmes économies qu'ailleurs en modifiant notre approche.

Jim Reiter, ministre de la Santé

Cette démarche réduira, selon le ministre, les coûts pour les patients et permettra un meilleur accès à ceux ont besoin de la machine.

Les machines permettent un flux d'air régulier pour les personnes qui ont de la difficulté à respirer pendant leur sommeil.

L'apnée du sommeil est liée à plusieurs maux, notamment l'obésité et la dépression.

Selon la province, le coût d'une machine CPAP s'élève à environ 1500 $.

Ce n'est pas la première fois que le gouvernement provincial a changé de position à propos de compressions annoncées dans le budget de 2017.

Après avoir réduit le financement des services funéraires pour les bénéficiaires de l'aide sociale, le ministère des Services sociaux a changé de politique et paiera maintenant un maximum de 700 $ pour des frais funéraires.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !