•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hôpitaux appréhendent un manque de lits cet hiver

Photo de 4 lits séparés par des rideaux à l'urgence.
Des lits d'hôpital (archives). Photo: iStock
Radio-Canada

Après un achalandage record durant l'été, l'Association des hôpitaux de l'Ontario prévient que les temps d'attente pour un lit pourraient atteindre un niveau de « crise » en janvier et en février, durant la saison de la grippe.

« Nombre d’hôpitaux ont passé l’été dans des conditions inhabituelles et inquiétantes d’achalandage », indique l’Association.

Les temps d’attente n'avaient jamais été aussi élevés en neuf ans, soit depuis que la province compile ces statistiques.

À l’Hôpital St. Michael’s au centre-ville de Toronto, par exemple, l’urgence a accueilli 30 à 40 patients de plus par jour que la normale. Ces patients ont dû attendre jusqu’à 28 heures pour un lit, soit environ 8 heures de plus que d’habitude.

Le médecin en chef de St. Michael’s, le Dr Doug Sinclair, appréhende un hiver comme celui de l’an dernier, lorsque des patients avaient dû être placés dans des corridors, notamment.

Tout comme l’Association des hôpitaux, le Dr Sinclair recommande de « faire des changements maintenant, en prévision de la saison de la grippe ».

Selon lui, le manque de soins de longue durée est l’un des principaux facteurs expliquant la pénurie de lits durant l’été.

Toronto

Société