•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des gens tentent de redresser un véhicule qui a été renversé sur une route de Cape Coral, pendant l’ouragan Irma, le 10 septembre 2017.

Photo : Associated Press / Gerald Herbert

Radio-Canada

L'ouragan Irma poursuit son chemin dévastateur sur la côte ouest de la Floride, dimanche soir, après avoir touché terre à Marco Island juste au sud de la ville de Naples plus tôt en après-midi. L'œil de l'ouragan a été rétrogradé en catégorie 2 sur un maximum de 5 et pourrait atteindre la ville de Tampa Bay durant la nuit.

Jusqu'à maintenant, trois morts sont attribués à la catastrophe naturelle. Les trois personnes tuées, deux à Sarasota, sur la côte ouest, et une près de Key West, dans les Keys, ont perdu la vie dans des accidents de la route, vraisemblablement provoqués par l'ouragan.

Irma qui se situe à environ 55 km de Fort Myers, avait d'abord été rétrogradé en catégorie 3 en début d'après-midi, dimanche. L'ouragan était auparavant de catégorie 4 lorsqu'il a balayé les Keys au sud de la péninsule dès 7 h, avant que l'oeil de l'ouragan ne touche terre à Cudjoe Key, deux heures plus tard.

L'ouragan demeure extrêmement dangereux, et se déplace vers le nord à une vitesse de 22 km/h. Les derniers vents enregistrés soufflent à 160 km/h.

Selon le Centre national des ouragans américain, la vitesse d'Irma devrait augmenter durant la nuit et des tempêtes devraient prendre d’assaut le nord de la Floride et le sud de la Georgie dès lundi après-midi.

Au-delà des vents et de la pluie, les autorités martèlent à la population que le plus grand danger, ce sont les marées de tempête (Nouvelle fenêtre). Une montée rapide des eaux présente un risque mortel. En début de soirée dimanche, le niveau de l'eau a monté de 2,1 mètres (7 pieds) dans l'espace de 90 minutes à Naples.

C’est une menace meurtrière. Ne croyez pas que ce soit fini quand les vents tombent, les marées de tempête peuvent vous tuer.

Rick Scott, gouverneur de la Floride

Une hausse des eaux pouvant s'élever jusqu'à 4,5 mètres menace d'inonder toute la côte ouest de la Floride.

Le président américain Donald Trump a émis une déclaration de catastrophe naturelle ce qui permettra de débloquer des fonds supplémentaires pour apporter de l'aide d'urgence. Il souhaite se rendre en Floride aussitôt que possible.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'il s'agit d'un grand monstre. Pour le moment, nous nous inquiétons des vies, pas du coût.

Donald Trump

L'effet du réchauffement climatique? Les explications de Charles Tisseyre.

Photo : Getty Images / Joe Raedle

Miami inondée

Dimanche matin, plusieurs localités du sud de la Floride, dont celle de Miami Beach, ont graduellement annoncé que les équipes de secours n'étaient plus en mesure de répondre aux appels à l'aide.

Même si l'ouragan n'a pas frappé directement Miami, la ville la plus populeuse de la Floride n'a pas été épargnée. Des vents violents et de fortes pluies se sont abattus sur la région.

La force des vents apportés par l'ouragan Irma à Miami en FlorideAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La force des vents apportés par l'ouragan Irma à Miami en Floride

Photo : Radio-Canada

Des rues ont été inondées et deux grues de chantier sont tombées sous le poids des rafales, endommageant une partie d'un immeuble en construction, mais ne faisant pas de victime, selon des habitants et les autorités de la ville.

Suivez nos envoyés spéciaux en Floride, Catherine Gauthier, Christian Noël et Christian Latreille :

 

Irma en Floride, en chiffres

  • 6,5 millions de Floridiens sont touchés par un ordre d’évacuation, soit près du tiers de la population de l'État;
  • 3 morts en Floride (une vingtaine de morts dans les Caraïbes);
  • 4,5 millions de clients (résidents et entreprises) sont sans électricité;
  • 116 000 personnes restent dans des refuges;
  • 530 refuges ont été ouverts dans l’ensemble de la Floride;
  • 150 agents supplémentaires des États voisins seront assermentés par la Commission de la pêche et de la faune de la Floride.

L’ouragan a aussi d’importantes conséquences sur le transport aérien. Plus de 2000 vols qui arrivaient en Floride ou qui partaient de cet État ont été annulés dimanche, selon le site web FlightAware.com.

L'aéroport international de Miami a été fermé et devrait reprendre un service limité à partir de mardi. La plupart des aéroports majeurs de la Floride – Orlando, Fort Lauderdale et Tampa – sont également fermés. Les compagnies aériennes travaillent à rétablir leurs horaires, mais elles pourraient mettre plusieurs jours à résorber le retard accumulé.

Avec les informations de Associated Press, CNN, Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Incidents et catastrophes naturelles

International