•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une aire migratoire protégée en Alberta

La zone protégée à l'est du lac Buffalo, en Alberta

La zone protégée à l'est du lac Buffalo, en Alberta

Photo : Conservation de la Nature Canada

Radio-Canada

L'organisation environnementale Conservation de la Nature Canada (CNC) a acquis un grand terrain à l'est de Red Deer pour mieux protéger un habitat essentiel pour protéger des oiseaux de rivage, comme la sauvagine.

L’organisme environnemental à but non lucratif a acheté un terrain de 64 hectares de prairies, de tremblaies et de milieux humides à l’est du lac Buffalo, près de Stettler, au centre de l’Alberta.

Selon l’organisme, cet habitat est un endroit essentiel pour la sauvagine et une des haltes migratoires d’oiseaux de rivage les plus importantes de l’Alberta.

Un canard colvert nage dans un étang.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un canard colvert nage dans un étang.

Photo : Radio-Canada

La région protégée abrite de 27 à 30 couples de canards au kilomètre carré. Elle abrite notamment le fuligule à tête rouge, le petit garrot, le canard colvert, le canard pilet, le canard d’Amérique, le petit fuligule et le garrot à oeil d’or. Outre des oiseaux, on y trouve aussi des cerfs mulet, des coyotes, des orignaux et des buses à queue rousse. Des bouleaux de grande taille, qui auraient plus de 100 ans, ainsi que des épinettes également centenaires se trouvent aussi sur la propriété.

Zone migratoire essentielle

Des dizaines d'espèces de volatiles ont fait de cette région leur halte migratoire et leur habitat, dont des espèces en danger comme le pluvier siffleur ou la chouette des terriers, rappelle Conservation de la Nature Canada.

L’organisme a acheté la propriété du biologiste Bob Thomson, qui en était le propriétaire depuis une vingtaine d’années. Ce dernier l’avait acheté auprès d’une famille qui la protégeait depuis près d’un siècle. Selon le vice-président de Conservation de la Nature Canada, Bob Demulder, il était important d'acquérir le terrain pour conserver cet habitat essentiel.

« La propriété East Buffalo Lake a été conservée depuis plus d’un siècle par des gens soucieux de l’environnement. Il est maintenant du devoir de CNC de continuer à veiller sur ce site, ainsi que sur les milieux humides qui s’y trouvent, afin de protéger adéquatement l’habitat qui rend cette région si importante pour la sauvagine et les oiseaux de rivage », a affirmé Bob Demulder.

L'ancien propriétaire, Bob Thompson, souhaitait garder la propriété en état, mais avait besoin de l'argent de la vente du terrain pour prendre sa retraite. Une partie de la propriété avait déjà été subdivisée pour du développement immobilier.

Il y a énormément de pression. Il ne faut pas oublier que la partie du Canada qui est développée, c'est la partie sud, mais c'est là aussi qu’on retrouve la plus grande diversité de faune, de flore et d'habitats.

coordinatrice générale, Conservation de la NatureCanada

Le gouvernement du Canada, par le biais du Programme de conservation des zones naturelles, l’entreprise énergétique Repsol, le groupe environnemental American Friends of the Nature Conservancy of Canada et l'agence américaine des pêches et de la vie sauvage ont aussi contribué au financement du projet.

Depuis sa naissance en 1970, Conservation de la nature Canada dit avoir protégé près de 100 000 hectares de terrain en Alberta.

Avec les informations de Tiphanie Roquette

Alberta

Animaux