•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rafael Nadal et Kevin Anderson ont rendez-vous en finale à New York

Rafael Nadal et Kevin Anderson

Rafael Nadal et Kevin Anderson

Photo : Getty Images / Abbie Parr

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le no 1 mondial Rafael Nadal s'est qualifié vendredi pour la finale des Internationaux des États-Unis où il affrontera dimanche le Sud-Africain Kevin Anderson, 32e au classement ATP.

L'Espagnol a dominé en demi-finales en quatre manches (4-6, 6-0, 6-3, 6-2) l'Argentin Juan Martin del Potro, 28e mondial et tombeur du Suisse Roger Federer en quarts de finale.

Il s'agissait de la 15e victoire d'affilée de l'Espagnol en demi-finales d'un tournoi du grand chelem depuis que Del Potro l'avait éliminé à Flushing Meadows en 2009.

Nadal participera à sa troisième finale cette saison.

Il a gagné les Internationaux de France en juin et sera de toute évidence le favori pour l'emporter contre Anderson, un joueur inexpérimenté.

 

Une première pour Anderson

Kevin Anderson participera à sa première finale d'un tournoi du grand chelem après avoir défait Pablo Carreno Busta 4-6, 7-5, 6-3, 6-4.

En l'emportant contre Carreno Busta, Anderson est devenu le joueur le moins bien classé à participer au match de championnat à Flushing Meadows depuis l'instauration du classement mondial de l'ATP en 1973.

Anderson, classé 32e au monde mais étiquetté 28e tête de série à New York, est le premier Sud-Africain à atteindre la finale aux Internationaux de tennis des États-Unis depuis Cliff Drysdale en 1965.

Carreno Busta, 12e tête de série, participait également à sa première demi-finale d'un tournoi majeur en carrière et n'avait pas concédé la moindre manche avant d'affronter Anderson.

Il a été constamment mis sous pression par son adversaire au service, alors qu'Anderson a exploité sa puissance pour décocher 22 as.

 
Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !