•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un candidat à la mairie de Laval détruit les pancartes d'un rival

Alain Lecompte, candidat à la mairie de Laval et membre de l’Alliance des conseillers autonomes.

Photo : Facebook/Alliance des conseillers autonomes

Radio-Canada

Furieux de voir qu'un adversaire politique avait décidé d'installer des pancartes électorales avant le début officiel de la campagne en vue du scrutin municipal du 5 novembre, le candidat à la mairie de Laval, Alain Lecompte a décidé de les détruire à coups de masse, jeudi.

Celui dont le visage ornait les pancartes en question, le candidat à la mairie et chef d’Action Laval, Jean-Claude Gobé, a dénoncé vendredi dans un communiqué « une situation invraisemblable ».

Membre de l’Alliance des conseillers autonomes, M. Lecompte soutient qu’Action Laval a agi de manière illégale en installant des panneaux avant le début de la course.

Action Laval a diffusé une vidéo où Alain Lecompte détruit le panneau de Jean-Claude Gobé et invite les citoyens à faire comme lui.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Action Laval a diffusé une vidéo où Alain Lecompte détruit le panneau de Jean-Claude Gobé et invite les citoyens à faire comme lui.

Photo : Facebook/Action Laval

Selon la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, il est permis d'afficher des pancartes électorales à ce stade-ci, mais elles ne pourront pas être considérées comme des dépenses électorales.

Toutefois, Action Laval a bel et bien enfreint un règlement municipal sur l’affichage public et pourrait recevoir un constat d’infraction.

Une enquête de la police en cours

Vendredi, le parti de Jean-Claude Gobé a diffusé une vidéo de l’incident, où l'on peut voir M. Lecompte détruire une pancarte de M. Gobé et inviter les citoyens à l’imiter s’ils voient d’autres publicités qu’ils jugeraient « illégales ».

« J'ai toujours été contre le vandalisme, mais ce coup-ci, attendre les instances légales, c'est pas possible, parce que le dommage est trop fort », fait valoir le candidat dans la vidéo.

M. Lecompte a également publié un message sur Facebook (Nouvelle fenêtre) relatant son geste et incitant, là encore, les citoyens à faire comme lui.

J’invite les citoyens amoureux de la démocratie à détruire sans ménagement tous les panneaux électoraux de n’importe quels partis si ceux-ci sont placés avant le 21 septembre, 18 h 30.

Alain Lecompte, candidat à la mairie de Laval et membre de l’Alliance des conseillers autonomes, sur Facebook

Ce passage a plus tard été retiré de la publication.

L’équipe de M. Gobé a porté plainte contre Alain Lecompte auprès de la police de Laval, qui a confirmé qu'une enquête est en cours pour « méfait ».

Après 43 ans de politique, j’en ai vu plusieurs. Celle-ci dépasse les bornes. Qu’une personne élue décide de débarquer et de détruire nos pancartes avec une masse dépasse mon entendement.

Jean-Claude Gobé, candidat à la mairie de Laval et chef d’Action Laval

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique municipale