•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Davantage de concurrence à l'horizon pour le transport aérien à Gaspé

Un appareil d'Air Canada

Un appareil d'Air Canada

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nouveau transporteur aérien pourrait desservir prochainement Gaspé et d'autres régions du Québec, selon le maire de Gaspé, Daniel Côté.

Le maire Côté pilote ce dossier pour l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et souhaite une annonce cet automne.

En tant que président du comité sur les aéroports régionaux de l'UMQ, il confirme avoir rencontré un transporteur aérien qui envisage d'offrir des vols à Gaspé, mais aussi dans d'autres régions du Québec.

Présentement, on travaille pour implanter des concurrents, non seulement en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine, mais également dans d'autres régions du Québec.

Une citation de : Daniel Côté, maire de Gaspé

Selon le maire, c'est l'arrivée imminente d'un nouveau joueur qui a poussé Air Canada à diminuer ses prix de 30 % pour ses vols régionaux, à condition de réserver près de deux mois à l'avance.

L'aéroport de GaspéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'aéroport de Gaspé

Photo : Radio-Canada

Un lien avec le projet Lindberg?

Daniel Côté confirme avoir rencontré Serge Larivière, le promoteur du projet Lindberg mené par le gouvernement du Québec.

Il consiste à utiliser les trois avions d'Hydro-Québec qui servent au transport d’employés pour la mise en place d'une compagnie aérienne régionale qui offrirait de meilleurs prix entre Québec et Montréal et des destinations régionales.

Le maire refuse toutefois de donner plus de détails. « On connaît bien le projet Lindberg, indique-t-il. On le suit de très près. Il m'apparaît très intéressant. »

Le maire de Gaspé, Daniel CôtéAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le maire de Gaspé, Daniel Côté

Photo : Radio-Canada

Selon d'autres observateurs, il serait surprenant de voir une compagnie aérienne privée, non subventionnée, offrir des vols à partir de Gaspé.

Depuis la fin des années 1990, tous les transporteurs se sont cassé les dents, incapables de rivaliser avec Air Canada qui réduisait systématiquement ses prix.

D’après le reportage de Martin Toulgoat

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !