•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passer par l'humour pour connaître ses droits en santé

Dominic St-Laurent, artiste originaire de l'Estrie, présentera le spectacle J'ai ben le droit tout l'automne.

Dominic St-Laurent, artiste originaire de l'Estrie, présentera le spectacle J'ai ben le droit tout l'automne.

Photo : Facebook de Dominic St-Laurent

Radio-Canada

Le spectacle humoristique J'ai ben l'droit sera présenté de Granby à Lac-Mégantic au cours des prochaines semaines pour faire connaître les droits des usagers des services de santé. À l'initiative du Comité des usagers du centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de l'Estrie, l'artiste Dominic St-Laurent a relevé le défi de créer le spectacle et il s'apprête à monter sur scène pour le présenter.

Quand j'ai reçu l'appel, je ne savais même pas c'était quoi un usager. Rapidement, j'ai compris qu'un usager ce n'est pas ce qu'on achète dans une vente de garage. Tout le monde est usager. Tous les gens qui vont dans les CHSLD, les CLSC ou les CSSS.

Dominic St-Laurent

Dominic St-Laurent, originaire de Saint-Herménégilde, a tout de suite aimé l'idée d'écrire un spectacle d'humour avec la mission de passer un message. Son défi? Trouver le juste milieu entre le contenu et le divertissement.

Celui qui a récemment joué dans Grease a commencé dans le métier en faisant des imitations. Puis, il s'est mis à la chanson et a même touché à l'art de la marionnette.

Pour ce spectacle, il a choisi d'explorer les douze droits des usagers en douze tableaux bien différents.

« Il y a le droit à la confidentialité où je raconte un conte folklorique sur Gaétan Duguay et son grand secret. Il y a un numéro avec Mario, la marionnette, qui parle du droit de recevoir des services que requiert son état. J'ai des numéros plus stand-up, d'autres avec des imitations. Je me promène dans toutes les sphères de ce que je suis capable de faire sur une scène et j'essaie de trouver la façon la plus simple et la plus divertissante d'amener chacun des droits », explique le touche-à-tout.

La première a lieu le 12 septembre à Sherbrooke. Parmi la vingtaine de spectacles qui seront donnés dans les prochains mois, 18 représentations sont offertes gratuitement au grand public.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Société