•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Évacuation obligatoire du parc national des Lacs-Waterton

Un feu force l'évacuation du parc national des Lacs-Waterton.

Un feu force l'évacuation du parc national des Lacs-Waterton.

Photo : Parc national des Lacs-Waterton

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le parc national des Lacs-Waterton, en Alberta, est sous le coup d'une évacuation obligatoire en raison d'un feu de forêt. Le parc et le village sont touchés.

L'ordre a été donné à 13 h 15 vendredi après-midi. Le parc qui est situé dans le sud de l'Alberta à la frontière américaine était déjà sous le coup d'une évacuation volontaire depuis mardi.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) indique que l'ordre d'évacuation obligatoire « est en vigueur dans tous les secteurs du parc national des Lacs‑Waterton, notamment le lotissement urbain du parc de Waterton, et tous les sentiers, installations et secteurs de l’avant-pays et de l’arrière-pays, à l’exception des routes 5 et 6 et du poste frontalier du Mont-Chief ».

Vendredi matin, il restait toujours entre 200 et 250 personnes dans le village, principalement des résidents, selon le caporal de la GRC Curtis Peters. En fin d’après-midi, a-t-il indiqué, les derniers évacués franchissaient la barrière du parc.

À partir de maintenant, les seuls véhicules que vous allez voir entrer ici transporteront du personnel essentiel pour combattre l’incendie.

Une citation de : Curtis Peters, caporal de la Gendarmerie royale du Canada

Le caporal Peters a ajouté que l’incendie au sommet de la passe Akamina, située à 20 kilomètres du village de Waterton. Les vents du nord-ouest poussent toutefois les flammes dans la direction du hameau.

« En raison de la sécheresse et de la quantité de combustible [dans le village], a précisé le caporal, les autorités ont eu peur de ne pas pouvoir contrôler l’incendie et ont ordonné l’évacuation. »

Depuis le 12 juillet dernier, il n’est tombé que 0,7 millimètre de pluie sur Waterton, selon les données d’Environnement Canada. Une très faible pluie devrait cependant commencer à tomber dimanche.

« Le feu va apparaître en Alberta »

L'agente des communications pour Parcs Canada Natalie Fay indique ceci: « La visibilité n'est pas très bonne. On pense que le feu est toujours du côté de la Colombie-Britannique, mais comme la visibilité est faible, nous voulons nous assurer de la sécurité des visiteurs et des résidents, et c'est pourquoi nous avons pris la décision de lancer cet ordre d'évacuation. »

« Avec les vents, c'est fort probable que le feu va apparaître en Alberta bientôt, et on voulait être certain que tout le monde allait avoir le temps de partir de manière organisée pour aller à Pincher Creek », ajoute-t-elle.

Le directeur de l'hôtel Waterton Lakes Lodge Resort, Kevin Hicks, dit que les 10 membres du personnel qui étaient toujours sur place ont été évacués vendredi après-midi.

Tous les clients avaient déjà quitté les lieux après la diffusion de l'avis d'évacuation volontaire le 5 septembre.

C'est un mélange d'agitation et d'une grande tristesse. Nous pensons tous au parc de Waterton.

Une citation de : Kevin Hicks, hôtelier

Il ajoute que le plus dur est de quitter son hôtel, alors qu'il ne sait pas ce qui en restera quand il reviendra ni quand il pourra revenir.

Les évacués doivent aller à Pincher Creek

Toutes les personnes sauf celles jugées essentielles aux opérations doivent quitter le secteur immédiatement.

Carte de la route à prendre pour évacuer le parc national des Lacs-Waterton. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Carte de la route à prendre pour évacuer le parc national des Lacs-Waterton.

Photo : Parc national des Lacs-Waterton

Les évacués doivent se rendre à l'église Vertical Church, au 1200, boulevard Ken Thornton, à Pincher Creek, pour s'enregistrer auprès des autorités.

Les évacués peuvent aussi le faire par téléphone, au 403 904-0021 ou par courriel, à l'adresse mdinfo@mdpinchercreek.ab.ca.

Selon l'agent des communications pour le parc national, John Stoesser, il resterait de 250 à 300 personnes à évacuer dans le parc.

Il explique que les conditions ont changé au cours des dernières heures et qu'il y a des vents forts qui ont alimenté le brasier.

Le feu Kenow force l'évacuation du parc national des Lacs-Waterton.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le feu Kenow force l'évacuation du parc national des Lacs-Waterton.

Photo : Parc national des Lacs-Waterton

Le feu Kenow qui déclenche cette évacuation se trouve principalement en Colombie-Britannique, mais il provoque aussi des feux disséminés dans le parc national des Lacs-Waterton, à la limite nord-ouest du parc, près du col Sage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !