•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fusion entre Agrium et PotashCorp ralentie par les négociations

La mine de potasse Cory, près de Saskatoon, en Saskatchewan

La mine de potasse Cory, près de Saskatoon, en Saskatchewan

Photo : Reuters / David Stobbe

Radio-Canada

La fusion entre les minières saskatchewanaise et albertaine est maintenant prévue pour la fin de l'année 2017. Le retard de la transaction menant à la création du géant agricole Nutrien est causé par les négociations entre les entreprises.

Les sociétés disent travailler avec le Bureau de la concurrence au Canada et la Commission fédérale du commerce aux États-Unis afin de résoudre les problèmes entourant les acides superphosphorique et nitrique.

Le ministère du Commerce de la Chine ainsi que la Commission sur la concurrence de l’Inde ont aussi informé les entreprises qu’ils approuveront l’entente. L'approbation est conditionnelle à la vente des parts minoritaires de PotashCorp dans des sociétés à l’étranger.

La fusion unira les activités minières d'extraction d'engrais de PotashCorp, les plus importantes du monde en matière de capacité, au vaste réseau mondial de vente directe aux agriculteurs d'Agrium.

La valeur totale de la nouvelle entreprise est estimée à 36 milliards de dollars américains. Ce nouveau géant des engrais comptera environ 20 000 employés répartis dans 18 pays.

Nutrien établira son siège social à Saskatoon, là où est située PotashCorp. Elle aura aussi des bureaux à Calgary, où se trouve Agrium.

Avec les informations de CBC

Saskatchewan

Métaux et minerais