•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Élection partielle dans Louis-Hébert : le candidat de la CAQ se retire

Normand Sauvageau

Normand Sauvageau

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le candidat de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Louis-Hébert, Normand Sauvageau, ne se présentera pas lors de la prochaine élection partielle.

Dans un communiqué, il a admis avoir « omis d’informer les responsables de la Coalition avenir Québec de faits importants entourant [son] départ » à la retraite il y a un an, « après 39 ans de carrière, dans des circonstances difficiles sur le plan des relations de travail ».

M. Sauvageau a précisé que c'est après l'appel d’un journaliste l'interrogeant sur les circonstances de son départ prématuré à la retraite qu'il a « réalisé ensuite à quel point il est essentiel pour un candidat dans une élection de faire preuve de la plus grande transparence ».

Radio-Canada a appris que M. Sauvageau a fait l'objet d'une plainte de harcèlement psychologique. Des employés de la Banque Scotia se seraient plaints de son comportement, alors qu’il était directeur de la succursale de Place Québec. C’est ce qui aurait précipité son départ à la retraite en 2016.

Aujourd’hui, je réalise à quel point c’était une erreur. J’aurais dû informer la CAQ de ces événements d’entrée de jeu, plutôt que d’y être contraint par l’appel du journaliste.

Normand Sauvageau

Sur Twitter, le chef de la CAQ, François Legault, a écrit que « c'est tolérance zéro » dans sa formation politique. « J'ai agi dès que j'ai su. Je procéderai à l'annonce d'une nouvelle candidature sous peu », a-t-il ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !