•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux autobus scolaires électriques sur la route pour la rentrée

Des enfants qui embarquent dans l'autobus scolaire électrique.
L’autobus, jaune, est en fibre de glace. Photo: Radio-Canada / Catherine Dumas
Radio-Canada

Environ 140 élèves ont eu la chance, mardi matin, de monter dans les premiers autobus scolaires électriques du Nouveau-Brunswick. L'initiative fait partie du plan d'action sur les changements climatiques du gouvernement provincial.

Danny Ferguson est chauffeur d’autobus scolaire depuis maintenant cinq ans. Mardi matin, il a conduit les enfants à bord d’un autobus électrique pour la première fois.

Aujourd'hui c'est un vrai test !

Danny Ferguson, chauffeur d'autobus

L’autobus est en fibre de verre. Fabriqué au Québec, il peut accueillir jusqu’à 70 élèves, comme les autres autobus scolaires. Par contre, il est plus large de six pouces. L’allée du milieu est donc plus large. Il est aussi plus silencieux, selon Danny Ferguson.

« La première journée avec les enfants ça va être spécial, lance-t-il. La conduite est différente. Ce n'est pas comme un autobus normal, mais jusqu'à maintenant je l'aime beaucoup. L'autobus est tout en fibre de glace et dans l'Atlantique, c'est parfait parce qu'avec le climat salé qu'on, a l'autobus va durer plus longtemps et ça c'est un plus pour le district scolaire. »

Une nouvelle routine

L’autobus peut atteindre la vitesse de 95 km/h. « Ce n'est pas beaucoup, mais c'est un autobus. On ne s'attend pas que ce soit comme sur le circuit Gilles Villeneuve! »

Le chauffeur d'autobus au volant. Danny Ferguson est chauffeur d'autobus depuis maintenant cinq ans, mais ce matin, il conduit les élèves dans un autobus électrique pour la première fois. Photo : Radio-Canada / Catherine Dumas

Il peut parcourir une distance de 130 kilomètres lorsqu’il est complètement chargé. Danny Ferguson parcourt entre 85 et 100 kilomètres pour amener les enfants à l’école. Il fera donc sa première tournée matinale, retournera charger la batterie de son autobus durant la journée et ira reprendre les élèves en après-midi pour les ramener à la maison. Une nouvelle routine qui l’enchante.

« Je crois que les jeunes vont être surpris aujourd'hui et vraiment contents, dit-il, le sourire aux lèvres. En tout cas moi j'ai hâte|! »

Encourager les comportements écologiques

Ces autobus ont été achetés par le ministère des Transports et de l'Infrastructure. l'un d’entre eux dessert le district scolaire anglophone East et l’autre le district scolaire francophone Sud. Tous les deux circulent dans la région de Moncton.

« Les élèves qui prendront ces autobus, lors du premier jour d'école, feront partie de l'histoire du Nouveau-Brunswick, lance Roger Melanson, président du Conseil du Trésor, au nom du ministre des Transports et de l’Infrastructure, Bill Fraser. Le fait de se déplacer tous les jours en autobus électrique les incitera, espérons-le, à adopter des mesures écologiques à la maison également. »

Avec les informations de Catherine Dumas.

Nouveau-Brunswick

Transports