•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La main-d'œuvre se fait désirer dans le secteur manufacturier bas-laurentien

À l'entreprise Utopie de Saint-Narcisse-de-Rimouski

À l'entreprise Utopie de Saint-Narcisse-de-Rimouski

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plusieurs entreprises de l'Est du Québec sont aux prises avec une pénurie de main-d'œuvre. Le recrutement est particulièrement difficile dans le secteur manufacturier. L'entreprise Utopie, installée à Saint-Narcisse-de-Rimouski, se tourne maintenant vers le marketing pour combler ses emplois vacants.

D’après le reportage de Paul Huot

L’entreprise Utopie, installée à Saint-Narcisse-de-Rimouski, s’est taillé une place au sein des grands, comme l'un des plus importants fabricants de skis et de planches à neige au Canada. Ses produits sont vendus dans le monde entier.

L'entreprise, qui a à peine 15 ans d'existence, est en pleine expansion et compte maintenant 35 employés.

Ces derniers mois, six nouveaux postes à temps complet ont été affichés, mais deux d'entre eux n'ont toujours pas trouvé preneur. La direction reconnaît que la main d'œuvre est très difficile à trouver.

« C'est toujours un challenge pour une entreprise de combler de nouveaux postes, surtout quand il y en a plusieurs à combler », explique Jean-François Bouchard, pdg et fondateur d’Utopie.

Jean-François Bouchard, pdg et fondateur d'UtopieAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jean-François Bouchard, pdg et fondateur d'Utopie

Photo : Radio-Canada

La réalité du marché de l'emploi dans notre région fait en sorte que c'est un défi constant.

Une citation de : Jean-François Bouchard, pdg et fondateur d’Utopie

La direction soutient que les conditions sont bonnes et que les salaires y sont pourtant aussi élevés qu'ailleurs.

Selon Emploi-Québec, depuis deux ans, de nombreuses entreprises de l'Est du Québec peinent à pourvoir les postes disponibles. Pour la région du Bas-Saint-Laurent seulement, on estime que d'ici 2020, plus de 18 000 emplois seront offerts.

Chez Utopie, on affirme donc ne plus avoir le choix de faire de la promotion pour attirer de nouveaux employés.

Fabrication de planches à neige à Saint-Narcisse-de-RimouskiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Fabrication de planches à neige à Saint-Narcisse-de-Rimouski

Photo : Radio-Canada

Les gens ne sont pas au courant qu'on fabrique des skis et des planches à neige à Saint-Narcisse-de-Rimouski et tout ça nous rattrape.

Une citation de : Jean-François Bouchard, pdg et fondateur d’Utopie

« C'est pourquoi on met le chapeau marketing pour se faire connaître des gens et qu'ils puissent être au courant qu'il y a des opportunités d'emploi ici qui sont très intéressantes », ajoute Jean-François Bouchard.

Selon Emploi Québec, c'est principalement le vieillissement de la population au Québec qui entraîne cette situation. On estime que d'ici 2030, plus de 2 millions de travailleurs vont atteindre l'âge de la retraite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !