•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des profits de Loto-Québec

Kiosque de Loto-Québec au Carrefour Rimouski

Kiosque de Loto-Québec au Carrefour Rimouski

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Loto-Québec a affiché vendredi un bénéfice net en hausse de 8,9 % pour le premier trimestre de son nouvel exercice, un résultat appuyé par une hausse généralisée de ses revenus et une diminution de ses charges.

La société d'État a engrangé un bénéfice de 325,1 millions de dollars au cours du trimestre clos le 26 juin, ce qui se compare à un profit de 298,5 millions de dollars lors de la même période l'an dernier.

Les revenus se sont chiffrés à 882,4 millions de dollars, en regard de recettes de 830,6 millions de dollars un an plus tôt, ce qui représente une croissance de 6,2 %. Les produits des loteries ont grimpé de 8,9 % à 430,8 millions de dollars. Le nouveau jeu pancanadien Grande Vie a généré des revenus de 18 millions de dollars au plus récent trimestre, tandis que les ventes de loteries instantanées ont progressé de 8,6 %.

Du côté des casinos, les revenus ont avancé de 6,3 % à 213,6 millions de dollars, ce que la société a notamment attribué à l'accroissement de la clientèle aux machines à sous, aux tables de jeu et dans les restaurants et bars. Le nombre de visites dans les casinos a augmenté de 3,8 % par rapport à l'an dernier.

Les revenus du secteur des établissements de jeu – qui regroupe les loteries vidéo dans les bars, les salons de jeux, les bingos et les Kinzo – ont avancé de 1,4 % par rapport à l'an dernier pour atteindre 243,5 millions de dollars.

De leur côté, les revenus en provenance du site de jeu en ligne de Loto-Québec ont avancé de 42,3 % pour atteindre 24,5 millions de dollars.

Les charges totales de Loto-Québec ont diminué de 0,8 % à 222,2 millions de dollars.

Dans un message contenu dans le rapport financier de la société d'État, la présidente et chef de la direction, Lynne Roiter, a estimé que l'exercice 2017-2018 démarrait « de belle façon pour Loto-Québec ». Elle a du coup noté que les hausses des revenus et des profits auraient été « encore plus importantes » si ce n'était de la journée en moins que comptait le plus récent trimestre par rapport à l'an dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !