•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

26 M$ pour implanter l’Internet haute vitesse le long de la route 155

Le reportage de Jessica Blackburn

Québec et Ottawa débloquent 26 millions de dollars pour la réalisation de deux projets d'infrastructures de télécommunication en Haute-Mauricie et au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

L'annonce a été faite jeudi matin à Roberval en présence de plusieurs ministres.

Ainsi, d’ici 2020, les résidences entre Chambord et Shawinigan devraient donc avoir accès à un branchement à Internet à haut débit.

Je suis très heureuse pour l’ensemble des citoyens. 1700 foyers, 83 entreprises, 46 institutions publiques qui seront desservies par Internet haute vitesse.

Julie Boulet, ministre québécoise du Tourisme

L’annonce comprend aussi la construction d’infrastructures pour une partie du réseau de téléphonie mobile le long de la route 155. Les travaux devraient s’amorcer à l’été 2018.

Il ne restera qu’un tronçon d’une trentaine de kilomètres le long de cette route qui ne sera pas desservie par le réseau cellulaire.

Le NPD déçu

Pour sa part, la députée néo-démocrate de Jonquière, Karine Trudel, se dit déçue des annonces d'investissements pour développer le réseau internet entre la Mauricie et le Lac-Saint-Jean.

Elle estime d'abord que d'autres municipalités, comme celle de Lamarche, n'ont rien reçu alors qu'elles se dévitalisent sans cesse.

Selon Mme Trudel, les gouvernements ne priorisent pas suffisamment la téléphonie cellulaire.

Saguenay–Lac-St-Jean

Techno