•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Environ 2000 personnes toujours à Pelican Narrows malgré l'ordre d'évacuer

Le feu couvre actuellement environ 50 000 hectares au nord de Saskatchewan

Photo : Radio-Canada / Ministère des Transports

Radio-Canada

Le vice-chef de la Première Nation de Peter Ballantyne, Harold Linklater, s'inquiète pour les quelque 2000 personnes qui ont fait le choix de ne pas répondre à l'ordre d'évacuation. Cela représente, selon lui, la moitié de la population de Pelican Narrows et de sa Première Nation, qui en fait partie.

Le nord de la Saskatchewan compte 34 feux de forêt, dont 3 qui ne sont pas contrôlés. Celui de la région de Granite Lake, près de la communauté de Pellican Narrows, retient le plus l'attention de la province, même si aucune structure n'a été touchée jusqu'à présent.

Unique route fermée

Les autorités provinciales confirment que la route 135, l'unique route pour quitter la communauté de Pelican Narrows, est pratiquement fermée en raison de la présence menaçante du feu.

Seules les voitures escortées par des véhicules d'urgence peuvent l'emprunter à certains moments.

Le vice-chef Linklater estime que les personnes qui ne souhaitent pas bouger prennent le risque de se retrouver coincées dans la communauté, qui est entourée par les flammes et une épaisse fumée. (Nouvelle fenêtre)

De nombreuses personnes qui ont fait le choix de ne pas être évacuées ont même signé une renonciation en matière de responsabilité, ajoute le vice-chef, parce que les autorités ne peuvent pas les forcer à partir. « S'il le faut, nous tenterons de les secourir par bateau, mais ce serait vraiment la dernière option », souligne-t-il.

De son côté, la province assure que les gens de Pelican Narrows peuvent évacuer le secteur à tout moment et qu'ils seront escortés vers des communautés plus au sud s'ils le désirent. Cinq autobus seraient même prêts à quitter la communauté au besoin.

Interdiction de feux à ciel ouvert

Par ailleurs, comme peu de précipitations sont attendues dans les prochains jours, le gouvernement de la Saskatchewan impose jusqu'à nouvel ordre une interdiction de faire des feux à ciel ouvert sur un territoire couvrant maintenant les deux tiers de la province, de sa frontière, au sud, jusqu'à la rivière Churchill, au nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Incidents et catastrophes naturelles