•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Perceptions divergentes sur les tarifs réduits d’Air Canada aux Îles

Un appareil d'Air Canada atterri aux îles de la Madeleine

Un appareil d'Air Canada atterri aux îles de la Madeleine

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Le maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre, constate une amélioration notable des tarifs aériens d'Air Canada pour la desserte de l'archipel. Toutefois, selon un expert, cette décision serait un coup de marketing.

Un texte de Brigitte Dubé, d'après des entrevues réalisées par Maude Rivard, à l'émission Au coeur du monde

Jonathan Lapierre se réjouit du fait que, depuis plusieurs semaines, il est possible de voyager en provenance ou à destination de l'archipel à des tarifs plus avantageux qu'avant. Ces réductions peuvent aller jusqu'à 30 %, dans certains cas, pour les utilisateurs qui réservent leur billet de 45 à 60 jours avant le vol.

Le transporteur affirme que cette nouvelle offre s'ajoute aux soldes de sièges et aux forfaits spéciaux mis en place l'année dernière.

Des rabais sont aussi consentis sur des vols vers Gaspé.

Entrevues réalisées par Maude Rivard, à l'émission Au coeur du monde

M. Lapierre salue le travail des élus, dont celui des députés Diane Lebouthillier et Germain Chevarie, auprès des transporteurs.

Air Canada répond à nos revendications depuis plusieurs années. Maintenant, c’est à la population d’en profiter.

Jonathan Lapierre, maire des Îles-de-la-Madeleine

« Est-ce que tout ça coïncide avec l’approche du Sommet de consultation sur une future politique? Je ne sais pas, mais le timing est bon », observe-t-il.

Un coup de marketing?

Du point de vue du directeur du Groupe d'étude en management des entreprises de l'aéronautique et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal, Mehran Ebrahimi, cette décision est plutôt un coup de marketing.

En prévision du Sommet sur le transport aérien, Air Canada va pouvoir dire : "Regardez! J’ai fait ma part!'' 

Mehran Ebrahimi, directeur du Groupe d'étude en management des entreprises de l'aéronautique et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal

Tout en affirmant que cette réduction est une excellente nouvelle, il la perçoit comme un transfert de risques de la compagnie vers les passagers. « En effet, souligne-t-il, il en coûte très cher aux compagnies aériennes de faire voler un avion avec des sièges vides. »

L'aérogare des îles de la MadeleineAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'aérogare des îles de la Madeleine

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Il soutient que ce n’est pas de cette manière qu’il faut développer le transport aérien.

 Diminuer les tarifs pour une période donnée ne va pas créer la perception que le transport aérien fera partie de nos réflexes pour pouvoir l’utiliser pour nos déplacements. 

Mehran Ebrahimi, directeur du Groupe d'étude en management des entreprises de l'aéronautique et professeur à l'École des sciences de la gestion de l'Université du Québec à Montréal

« Comme il faut réserver deux mois à l’avance, soulève-t-il, les hommes d’affaires qui l’utilisent souvent n’en profiteront pas. Ce sont les principaux utilisateurs et ces rabais ne correspondent pas à leurs besoins. »

Une nouvelle grille tarifaire permanente

Pour sa part, Air Canada indique qu’il ne s’agit pas d’une promotion d’une durée déterminée.

« C’est une toute nouvelle grille tarifaire implantée après des échanges avec la communauté locale, y compris les responsables du tourisme, pour bien répondre à la demande des Îles, explique la porte-parole Isabelle Arthur. Il n’y a pas de restriction sur la durée du séjour, puisque la tarification s’applique sur un aller simple. »

Elle ajoute qu’Air Canada est en train de finaliser l’implantation de grilles tarifaires similaires dans les autres régions du Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Affaires

Économie