•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pas de plus vers une taxe sur les boissons sucrées

La médecin Lynn Dwyer, de Terre-Neuve-et-Labrador, soutient qu'une taxe sur les boissons sucrées pourrait améliorer la santé des Canadiens.

La médecin Lynn Dwyer, de Terre-Neuve-et-Labrador, soutient qu'une taxe sur les boissons sucrées pourrait améliorer la santé des Canadiens.

Photo : Associated Press/Matt Rourke

CBC
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une motion pour demander au gouvernement fédéral d'introduire une taxe sur les boissons sucrées a été adoptée à l'assemblée annuelle de l'Association médicale canadienne, à Québec, la semaine dernière.

C'est une médecin de Terre-Neuve, Lynn Dwyer, qui a présenté la motion qui recommande au gouvernement fédéral d'imposer une taxe sur les boissons sucrées dans toutes les provinces.

À l'origine, l'Association médicale de Terre-Neuve-et-Labrador pensait limiter sa demande au gouvernement provincial, explique Lynn Dwyer, qui est aussi présidente de l'association. C'est la même démarche qui a été entamée par la Société médicale du Nouveau-Brunswick, dans cette province.

Mais il est vite devenu clair, après avoir fait un peu de recherche, qu'une taxe fédérale fonctionnerait beaucoup mieux, explique la médecin.

L'idée d'une taxe sur les produits alimentaires jugés néfastes sur la santé n'est pas nouvelle à Terre-Neuve-et-Labrador. Le gouvernement provincial a finalement rejeté cette taxe, alléguant qu'il lui faudrait trop de ressources pour l'administrer.

Lynn Dwyer soutient qu'une taxe qui exclurait les autres produits alimentaires serait plus facile à imposer puisque les boissons sucrées sont plus facilement identifiables. Elle rappelle que ces boissons peuvent augmenter les taux d'obésité et les cas de diabète. Elles peuvent aussi causer des maladies cardiaques et certaines formes de cancer.

Lynn Dwyer est présidente de l'Association médicale de Terre-Neuve-et-Labrador.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lynn Dwyer est présidente de l'Association médicale de Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC/Mark Quinn

Ce genre de taxe aurait un impact sur les ventes, dit-elle.

Lynn Dwyer donne en exemple le Mexique, où l'introduction d'une taxe de 10 % sur les boissons sucrées, en 2014, a mené à une réduction de 6 % des ventes.

Le gouvernement fédéral a déjà fait enquête sur le bien-fondé d'une taxe sur les boissons sucrées avant le budget de 2016. Aucune mesure n'avait alors été introduite.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !