•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le clocher de l'église Saint-Sauveur menace de s’effondrer

L'église Saint-Sauveur

L'église Saint-Sauveur

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des rues voisines de l'église Saint-Sauveur, à Québec, sont fermées à la circulation en raison de l'instabilité du clocher de l'église qui menace de s'effondrer.

L’instabilité de la structure a forcé la fermeture de l'avenue des Oblats et de la rue Boisseau, qui bordent le bâtiment.

De plus, la cour de l'école Marguerite-Bourgeoys, qui est située juste en face de l'église, n'est plus accessible aux enfants.

La paroisse avait prévu effectuer des travaux sur l’église l’an prochain, mais l’architecte responsable de leur réalisation s’est rendu compte lundi que la structure s'était déplacée.

« C'est évidemment très inquiétant, parce que des masses de ce genre-là, ce n'est pas supposé bouger de façon visible », raconte Jean Picher, curé de la paroisse Saint-Sauveur.

Si ça tombait, ça serait fatal pour l'église. Quand un clocher tombe sur une église, je ne vois pas comment ça pourrait ne pas la démolir.

Jean Picher, curé de la paroisse Saint-Sauveur
Le clocher de l'église Saint-SauveurAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le clocher de l'église Saint-Sauveur

Photo : Radio-Canada / Rénald Gingras

Bâtiment fermé

Le bâtiment est fermé pour l'instant, mais des messes peuvent tout de même se tenir dans la sacristie.

Il faudra encore quelques jours afin de déterminer quels seront les travaux à effectuer, mais le retour à la normale pourrait prendre du temps.

« On sait en gros qu'ils doivent stabiliser le clocher, le réparer. Ceci dit, quand un clocher est à 120 pieds du sol, c'est un peu plus compliqué à réaliser », explique M. Picher.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !