•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Égalité Santé en français exige la fin du contrat d'Ambulance NB

Le Dr Hubert Dupuis dans une salle d'examen

Le Dr Hubert Dupuis, porte-parole du groupe Égalité santé en français

Photo : Radio-Canada / Michel Nogue

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le regroupement Égalité Santé en français demande au gouvernement de mettre fin au contrat liant son service ambulancier à Services de santé Medavie.

Le groupe de pression invoque le rapport de la commissaire aux langues officielles, publié vendredi dans lequel Katherine d'Entremont décrit plusieurs manquements à la Loi sur les langues officielles.

Selon la commissaire, Ambulance NB a dérogé à ses obligations en vertu de la loi sur les langues officielles et elle n'a pas été en mesure d'assurer un service de qualité égale dans les deux langues officielles.

Le président d’Égalité Santé Hubert Dupuis croit que les francophones ont droit à des services ambulancier équivalents à ceux offerts à la communauté anglophone.

Remettons le service ambulancier sous la gestion des régies de santé qui doivent déjà respecter la langue officielle choisie par le patient ou la patiente

Hubert Dupuis, porte-parole d'Égalité Santé en français

Il est aussi d’avis que le gouvernement du Nouveau-Brunswick doit cesser de défendre cette privatisation qui dure depuis plus de 10 ans, car elle ne fonctionne pas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !