•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prolongement de Félix-Leclerc dans les plans des libéraux

Intersection des autoroutes 40 et 440

Intersection des autoroutes 40 et 440

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le ministre François Blais affirme qu'il y a un « très large consensus » au sein du caucus libéral pour prolonger l'autoroute Félix-Leclerc jusqu'à Saint-Augustin-de-Desmaures en passant par l'aéroport international Jean-Lesage.

Le ministre responsable de la Capitale-Nationale a rappelé lundi que c’est ce qui était prévu initialement lors de la construction de l'autoroute. Il a tenu ces propos lors de la conférence de presse sur l'élargissement de l'autoroute Henri-IV.

En investissant 500 millions de dollars pour l’élargissement de cette autoroute, le gouvernement s’est aussi « assuré que les travaux actuels et la vision que l'on a des travaux d'Henri-IV puissent porter une vision pour finaliser Félix-Leclerc », explique François Blais tout en soulignant qu’aucune annonce n’est prévue à ce sujet pour l’instant.

Émile Loraner, maire de L'Ancienne-Lorette

Émile Loraner, maire de L'Ancienne-Lorette

Photo : Radio-Canada

Pas question de diviser L’Ancienne-Lorette, dit le maire

Un prolongement de l’autoroute Félix-Leclerc vers Saint-Augustin-de-Desmaures en passant par l’aéroport diviserait forcément la ville de L’Ancienne-Lorette en deux. Un scénario inacceptable pour le maire Émile Loranger.

Il n'est pas question qu'on ait L’Ancienne-Lorette Nord et L’Ancienne-Lorette Sud. La ville a 9 kilomètres carrés, on ne laissera pas couper ça en deux.

Émile Loranger, maire de L'Ancienne-Lorette

Émile Loranger affirme ne pas avoir été consulté à ce sujet et estime que d’autres solutions pourraient être envisagées.

Québec

Transports