•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux Torontois accusés de traite de personnes en Nouvelle-Écosse

Une auto-patrouille de la Gendarmerie royale du Canada

Une auto-patrouille de la Gendarmerie royale du Canada

Photo : CBC

La Presse canadienne

Deux hommes de la région de Toronto ont été accusés de traite de personnes, à la suite d'une enquête de 18 mois et qui s'est étendue dans sept provinces canadiennes.

Les policiers de la Gendarmerie royale canadienne affirment que plusieurs femmes de la Nouvelle-Écosse auraient été forcées à travailler dans l’industrie du sexe un peu partout au Canada.

Les accusés sont Malachi Almonzo Downey, Sanderico Rekel Beals, de la région de Toronto, ainsi que Lorenzo Trevor Thomas. Les trois auraient des liens avec le gang de rue de Halifax nommé North Preston's Finest.

L’enquête, baptisée « Operation Hellbender », a été menée par des agents de la GRC de la Nouvelle-Écosse. Ceux-ci ont dû voyager d’un bout à l’autre du pays dans le but de retrouver les victimes.

Downey, de Vaughan en Ontario, a été arrêté à Upper Onslow, en Nouvelle-Écosse vendredi, alors que Beals, de Scarborough en Ontario, a été arrêté à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse, dimanche. Thomas, lui, était déjà derrière les barreaux.

Ils ont été accusés de traite de personnes, de blanchiment d’argent et de bénéficier d’un avantage matériel provenant des services sexuels d’une autre personne, entre autres.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Justice et faits divers