•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le gouvernement albertain finance l'innovation citoyenne pour diversifier Hanna

Un panneau disant : Hanna soutient le charbon, les vaches, le gaz et le pétrole, non à la taxe carbone

Un panneau à l'entrée du village de Hanna montre que certains résidents ne sont pas du tout d'accord avec les politiques du gouvernement albertain.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement albertain a annoncé un investissement de 450 000 $ pour diversifier l'économie de la région de Hanna, une petite municipalité du centre de la province liée à l'économie du charbon.

L’argent servira à soutenir le travail de 10 groupes d’action communautaire formés d’habitants, de gens d’affaires et d’experts mandatés pour trouver des solutions pour diversifier l’économie de la région, attirer des investissements et créer des emplois.

Les membres de notre communauté ont des idées pour favoriser le développement économique de la région depuis quelque temps déjà et ce projet permet de leur offrir l’encadrement nécessaire pour les mettre en place.

Chris Warwick, maire de Hanna

Les équipes s’inspireront du rapport du groupe de travail sur les changements climatiques formé l’an dernier pour examiner les répercussions, mais aussi les débouchés de la fermeture accélérée des centrales au charbon en Alberta.

En effet, la communauté de 2700 habitants sera l’une des plus touchées (Nouvelle fenêtre) par les politiques fédérale et provinciale pour fermer les centrales au charbon d’ici 2030 (Nouvelle fenêtre). La mine de charbon et la centrale Sherness fournissent environ 190 emplois parmi les mieux payés de la région.

Trisha Sewell, agente de développement à la chambre de commerce régionale (Cactus Corridor Economic Development Corporation), explique que les investisseurs potentiels ont été jusqu’à maintenant repoussés par l’aura de négativité qui entoure le village. Cette annonce contribue donc à démontrer qu’ils sont « prêts à faire des affaires ».

Le ministre du Développement économique et du Commerce de l’Alberta, Deron Bilous, dit reconnaître la période de transition difficile que vivent les habitants de Hanna. « Nous savons bien que la transition crée un climat d’anxiété et d’incertitude, mais nous savons que la communauté de Hanna est résiliente, et cet investissement permet d'appuyer des projets locaux », dit-il.

Les premières rencontres communautaires devraient avoir lieu au début du mois d'octobre, selon le maire Chris Warwick.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !