•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En boxe ou en MMA, l'avenir est rose pour Conor McGregor

Conor McGregor, debout sur un comptoir, regarde la foule dans un club de Las Vegas.

Conor McGregor a fait la fête dans un club de Las Vegas après le combat.

Photo : Getty Images / David Becker

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'audacieuse aventure de Conor McGregor s'est logiquement terminée au 10e round, samedi soir. Les limites d'un combat entre un spécialiste des arts martiaux mixtes qui effectuait ses débuts professionnels et l'un des meilleurs boxeurs de l'histoire étaient évidentes dans les dernières minutes du duel tant attendu.

L'Irlandais a tout de même survécu plus longtemps qu'anticipé. Il a été compétitif au début du combat et a même enlevé quelques rondes à Floyd Mayweather. Après le duel, malgré les bons mots pour son adversaire, son désaccord avec la décision de l'arbitre d'arrêter les hostilités était palpable.

« Laissez-le me mettre à terre », a-t-il dit quelques minutes après le K.-O. technique.

Bref, ses 28 minutes passées dans le ring ont préservé son honneur, si bien qu'il peut poursuivre dans la direction de son choix à partir de maintenant.

« Je vais voir ce qui s'en vient, mais je suis ouvert, a déclaré McGregor. J'aime les bons combats. Et ce soir, c'était un foutu bon combat. Je ne sais pas ce qui s'en vient, mais je sais que quelque chose s'en vient. »

Après avoir combattu 10 rondes contre Mayweather, et avoir réussi à placer plus de coups que ne l'avait fait Manny Pacquiao il y a deux ans, le charismatique athlète est dans une position unique : il est un énorme attrait pour deux sports de combat.

Alors, voudra-t-il commander un autre chèque de paye gargantuesque grâce à un combat de boxe ou préférera-t-il retourner défendre ses deux ceintures de champion en UFC, un circuit professionnel en pleine expansion?

La réponse de McGregor ne viendra pas avant ses vacances à Ibiza. À son retour, il pourrait bien décider de miser sur sa polyvalence et de continuer dans les deux disciplines.

« Je crois que je le referai », a dit l'Irlandais en parlant de la boxe.

« J'ai hâte de recommencer à donner des coups de pied, à agripper... J'ai hâte de retourner dans l'octogone et d'avoir un solide combat », a-t-il ajouté.

Floyd Mayweather et Conor McGregorAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Floyd Mayweather et Conor McGregor

Photo : Getty Images / Ethan Miller

L'UFC veut aussi revoir McGregor rapidement. Il n'a jamais défendu ses deux ceintures de champion et ne s'est pas battu dans le circuit depuis novembre dernier.

Même s'il a vu l'UFC gagner des millions grâce au duel Mayweather-McGregor, Dana White, président de l'association d'arts martiaux mixtes la plus importante du monde, aimerait que l'expérience ne soit pas répétée.

« J'aimerais mieux qu'il ne boxe plus, a-t-il précisé. Ce n'est pas ce qu'il fait [de mieux]. » Le promoteur est d'ailleurs prêt à l'inciter à rester dans son circuit en lui offrant plus d'argent.

Un troisième duel contre Nate Diaz, après les deux premiers qui avaient captivé les amateurs en 2016, semble un choix évident, mais à une condition. McGregor veut qu'il soit disputé dans la catégorie des 155 livres, pas des 170 livres.

À la boxe, les prétendants se presseraient pour avoir la chance de montrer que Mayweather, à 40 ans, n'a pas donné à McGregor autant de fil à retordre qu'il aurait pu.

Peu importe sa décision, il a ouvert la porte à d'autres qui, comme lui, voudraient faire le saut des arts martiaux mixtes à la boxe ou disputer des combats dans les deux sports à la fois.

Dans tous les cas, McGregor s'est élevé au rang d'icône du sport, samedi soir, grâce à une défaite courageuse. « Je suis jeune, en forme et frais. Je vais continuer de m'améliorer et de faire des ajustements en apprenant de ce combat. C'est ce que j'ai toujours fait et ce que je ferai toujours. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !