•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’équipe d’un petit aquarium à Halifax rêve d’un établissement permanent

Deux étoiles de mer dans un bassin
L'aquarium Back to the Sea, un projet-pilote à Halifax, propose aux visiteurs de se familiariser avec de petits animaux marins, dont l'étoile de mer. Photo: Radio-Canada

Un organisme étudie la possibilité de construire un aquarium permanent dans la région d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour sensibiliser la population à l'environnement marin.

Le petit aquarium « Back to the Sea » installé près de l'eau face au centre-ville propose aux visiteurs d’observer de petits animaux marins, comme des oursins de mer, des bernard-l'hermite ou même des anémones.

La fondatrice, Magali Grégoire, partage avec les visiteurs ses connaissances sur la faune marine côtière de la Nouvelle-Écosse. « Ce qui fait en sorte que ça vaut la peine de faire le travail, c'est quand on voit une petite étincelle dans les yeux des gens quand on vient de leur apprendre quelque chose de nouveau », souligne-t-elle.

L’établissement est financé avec des dons. Trois employés et une douzaine de bénévoles se relaient pour veiller à son bon fonctionnement. Il s'agit d'un projet-pilote d'une durée de cinq semaines qui se terminera le week-end prochain. L'objectif est de s'établir de façon permanente dans la région d'Halifax.

L'équipe derrière le projet est en discussion avec la Municipalité régionale d'Halifax et le centre communautaire culturel Alderney Landing de Dartmouth pour rouvrir l’aquarium dans un espace un peu plus grand, et ce, peut-être dès l'an prochain.

Magali Grégoire précise que son équipe a déjà accueilli plus de 1000 visiteurs cet été. Elle souhaite faire connaître la faune marine locale au plus grand nombre de personnes possible pour que ces espèces soient mieux protégées.

« C'est bien que les gens commencent à s'y intéresser plus, et à s'inquiéter aussi. Nous, on se fait poser beaucoup de questions par rapport à la santé des animaux », dit-elle.

Les espèces capturées au printemps pour le petit aquarium seront remises à l'eau à la fin de la saison.

Des projets d'aquarium ont déjà été formulés par le passé, mais ils avaient été abandonnés en raison notamment de leur trop grande envergure.

D’après un reportage d’Olivier Lefebvre

Nouvelle-Écosse

Animaux