•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NPD élimine des péages dans la région de Vancouver

Vue du pont Port Mann avec circulation automobile légère

Fin des péages sur les ponts Port Mann et Golden Ears

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de John Horgan annonce la suppression des péages sur les ponts Port Mann et Golden Ears, dans la région de Vancouver, à compter du 1er septembre, quelques jours avant la fête du Travail. Il accomplit ainsi l'une de ses grandes promesses électorales.

Le premier ministre soutient que les automobilistes qui traversent quotidiennement le fleuve Fraser économiseront plus de 1500 $ chaque année et que des entreprises pourraient épargner plus de 4500 $.

Bien des gens font d’énormes détours pour éviter les péages simplement parce qu’ils n’en ont pas les moyens.

Une citation de : John Horgan, premier ministre de la Colombie-Britannique

La mesure, ajoute-t-il, vise à favoriser les familles grâce à une économie de temps passé dans les bouchons de circulation et d’argent dépensé dans les péages.

L’accomplissement de cette promesse électorale coûtera 132 millions de dollars à la province cette année, selon le gouvernement. John Horgan a indiqué que la dette du pont Port Mann serait ajoutée à la dette provinciale.

Quant au pont Golden Ears, le premier ministre soutient que son gouvernement est en train de négocier avec TransLink, l’organisme chargé de gérer les transports dans la région de Vancouver, afin de déterminer comment compenser les revenus tirés du péage.

Les systèmes de perception seront désactivés à minuit, dans la nuit du 31 août au 1er septembre 2017. Les sommes dues pour les trajets effectués avant septembre devront tout de même être acquittées.

Les verts désapprouvent

Le chef du Parti vert, Andrew Weaver, a rapidement condamné cette « politique inconsidérée ».

C’est une politique qui coûte cher, mais produit peu.

Une citation de : Andrew Weaver, chef du Parti vert

Il soutient qu’il aurait été préférable pour les familles que cet argent soit investi dans l’éducation et les services de garde.

Il ajoute qu’il craint l’effet de cette mesure sur la dette publique, arguant que l’augmentation des taux d'intérêt risque de miner les programmes sociaux. M. Weaver souligne enfin l’effet dissuasif des péages, ce qui favorise l’usage de moyens de transport alternatifs, aidant ainsi à réduire la congestion et la pollution.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !