•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de l'étude pour nettoyer l'épave du Corfu Island

Photo du Corfu Island en noire et blanc. Le Corfu Island s'est échoué le 20 décembre 1963

Le Corfu Island s'est échoué le 20 décembre 1963

Photo : Archives

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une équipe de Pêches et Océans Canada se trouve aux Îles-de-la-Madeleine pour préparer l'étude technique pour nettoyer l'épave du SS Corfu Island.

Des arpenteurs, plongeurs et ingénieurs examinent actuellement le site de l'épave du navire, qui s'est échoué au large de L'Étang-du-Nord, le 20 décembre 1963.

Le problème avec cette épave, c’est que Pêches et Océans Canada doit intervenir chaque année depuis 54 ans, pour confiner et récupérer les hydrocarbures qui s'échappent de l'épave.

Au fil des ans, 57 mètres cubes de matériaux contaminés ont été récupérés et éliminés par la Garde côtière.

Épave du Corfu IslandAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Épave du Corfu Island

Photo : Marjolaine DeSinety

Le surintendant de la Garde côtière canadienne, Martin Blouin, rappelle que les prochains travaux régleront le problème de façon définitive.

« Nous ce qu’on espère, c’est de pouvoir finir les études d’ici cet hiver. Revenir aux Îles, présenter les solutions aux groupes d’intérêts et s’assurer que l’ensemble des enjeux est bien pris en considération. »

— Une citation de  Martin Blouin, surintendant de la Garde côtière canadienne

Cette étude fera partie du Plan national de protection des Océans. Ce programme national de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans vise entre autres à mieux prévenir les déversements d'hydrocarbures le long des côtes du Canada.

D’après une entrevue réalisée par Alexandre Courtemanche

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec