•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Traverse Gaspésie-Anticosti-Côte-Nord : une étude de faisabilité sera réalisée

Village de Port-Menier. Le lien maritime permettrait de désenclaver l'île d'Anticosti.

Le lien maritime permettrait de désenclaver l'île d'Anticosti.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Philippe Couillard a annoncé qu'une étude de faisabilité sera réalisée pour la mise en place d'un traversier entre la Côte-Nord, l'île d'Anticosti et la Gaspésie.

Selon le premier ministre du Québec, l'objectif est de connaître les options possibles, de faire des prévisions budgétaires et d'établir un calendrier d'exécution.

Philippe Couillard affirme que cette traverse permettrait le désenclavement des insulaires, « cette population locale, sur l'île, qui aura un accès plus facile à des services de toutes sortes, à des fournitures également, des biens et des services », a-t-il dit.

Le premier ministre Philippe Couillard et le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand, à Sept-ÎlesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre Philippe Couillard et le ministre responsable de la région de la Côte-Nord, Pierre Arcand, à Sept-Îles

Photo : Radio-Canada / Laurence Royer

Il croit que le lien maritime serait aussi utile aux touristes qui pourraient plus facilement se rendre sur l'île.

Pour permettre à tous les Québécois et les Québécoises d'avoir accès à ce joyau naturel, à ce très beau patrimoine qu'on veut garder pour les prochaines générations.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Au moment de faire cette annonce, le premier ministre a rappelé que Québec a donné son consentement à la Municipalité de L'Île-d'Anticosti pour inscrire ce territoire sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le maire heureux, mais réaliste

John Pineault, maire de la Municipalité de L'Île-d'Anticosti.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

John Pineault, maire de la municipalité de l'ìle d'Anticosti.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Le maire d'Anticosti, John Pineault, se dit satisfait de sa rencontre avec Philippe Couillard. « Encore une autre chose que le premier ministre prend très au sérieux. Je suis très content de la réunion », a-t-il souligné.

Il estime toutefois que le travail est loin d'être terminé pour sa communauté.

Maintenant, il reste à voir si les bottines vont suivre les babines, comme d'habitude. Ça, c'est notre job politique de pousser et de continuer.

John Pineault, maire de la Municipalité de L'Île-d'Anticosti

Les résultats de l'étude devraient être déposés à la fin de l'année 2018, selon le premier ministre.

Avec les informations de Katy Larouche et de Laurence Royer

Côte-Nord

Transports