•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eau potable dans Chatham-Kent : la province va prendre des mesures immédiates

Un groupe d'hommes pose devant un tracteur

Un groupe de défenseurs de la qualité de l'eau a manifesté jeudi pour protester contre l'inaction du gouvernement sur la question des puits.

Photo : Yvonne Profota

Radio-Canada

Les autorités municipales de Chatham-Kent qui ont rencontré jeudi des représentants du ministère de l'Environnement et des Changements climatiques affirment que des « mesures immédiates » seront prises pour régler le problème de la qualité de l'eau dans les puits de la municipalité.

Plus tôt cette semaine, un groupe d'agriculteurs a bloqué trois chantiers de construction dans la région pour protester contre l'inaction provinciale sur l'installation de pieux par battage pour des éoliennes qui, selon eux, contaminent l'eau potable.

Jeudi, le conseil municipal avait aussi demandé l’arrêt de la construction de ces infrastructures.

Dans un communiqué publié après la réunion avec le ministère, le porte-parole de la Ville, Jim Blake, a décrit la réponse du ministère comme « positive » et a ajouté que la demande de la municipalité de cesser les travaux jusqu'à ce qu'une enquête plus approfondie soit complétée est toujours sur le bureau de la première ministre.

Selon le conseiller municipal de Wallaceburg, Jeff Wesley, qui avait présenté une motion pour arrêter les travaux, les fonctionnaires du ministère se sont ouverts au fait qu'il fallait une meilleure communication.

« Ils ont pris nos préoccupations très au sérieux et se sont engagés à résoudre les problèmes », a-t-il ajouté.

Windsor

Environnement