•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Entente de principe entre Québec et les omnipraticiens

Chargement de l’image

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Gaétan Barrette, répond à une question à l'Assemblée nationale le 12 avril 2017.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Québec a conclu une entente de principe avec ses omnipraticiens pour le renouvellement de leur convention de rémunération, au terme de longues négociations, a annoncé la fédération de médecins.

Le contenu de l’entente ne sera pas dévoilé, cependant, avant d'être présenté aux médecins dans le cadre d'une tournée provinciale qui se déroulera entre le 8 et le 22 septembre prochain.

Les membres de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) seront par la suite invités à se prononcer sur l'entente de principe dans le cadre d'un vote qui se déroulera du 20 au 27 septembre prochain.

L'entente précédente était échue depuis avril 2015. Un des points principaux en litige était notamment la réduction de l'écart de rémunération entre les omnipraticiens et leurs collègues spécialistes.

La rémunération moyenne actuelle des omnipraticiens avoisine les 250 000 $, tandis que les spécialistes gagnent en moyenne plus de 400 000 $ par an. Les omnipracitiens du Québec estimaient par conséquent qu'ils étaient traités de façon inéquitable par rapport aux médecins spécialistes.

Les données de la Régie de l'assurance-maladie du Québec font état d'une hausse de rémunération de 56 % depuis 10 ans pour les spécialistes, contre 35 % pour les médecins de famille.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !