•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouveaux monuments à Halifax vont rappeler l’explosion de 1917

Illustration de deux personnes près d'une oeuvre d'art formée de pièces d'acier verticales dans un parc.

Schéma de l'un des monuments rappelant l'explosion de 1917 qui seront installés dans la région d'Halifax.

Photo : RHA+D Architects

CBC
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Douze monuments en acier rappelant l'explosion de 1917 seront bientôt installés dans la région d'Halifax, en Nouvelle-Écosse, pour souligner le centenaire de ce désastre.

Un navire chargé de munitions a pris feu et a explosé dans le havre d’Halifax, le 6 décembre 1917, à la suite d’une collision avec un autre bateau.

Il y a alors eu environ 2000 morts et 10 000 blessés. L’événement est considéré comme le pire désastre causé par l’homme dans l’histoire du pays.

Image d'archives du navire échoué à DartmouthAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le navire belge lmo a survécu à l'explosion.

Photo : Archives provinciales de la Nouvelle-Écosse

Les nouveaux monuments feront partie d’un projet qui comprend aussi des améliorations au parc du Fort Needham, indique Jamie MacLellan, porte-parole de la municipalité. Ce parc a été créé en l'honneur des victimes de l’explosion.

Le ministère du Patrimoine canadien a accordé 450 000 $ à la municipalité pour la conception, la construction et l’installation des monuments. L’argent servira aussi à mettre sur pied un site web et une application complémentaire.

Halifax essaie en quelque sorte de créer des avenues menant aux histoires de l’explosion, à la fois physiquement dans la ville et virtuellement pour les gens qui ne peuvent s’y rendre en personne, explique Jamie MacLellan.

La conception des monuments

Les monuments sont davantage des oeuvres d’art publiques que des installations interprétatives, indique Rayleen Hill, l’architecte de Dartmouth responsable de leur conception.

Les matériaux choisis représentent le passé, le présent et l’avenir de la ville, explique-t-elle. Par exemple, l’acier rouillé rappelle le passé et l’acier inoxydable illustre le présent. Il y aura une centaine de perforations le long d’une structure pour les 100 ans de l’explosion.

Les monuments mesureront de 3,5 m à 5 m. Les trois plus grands d'entre eux seront installés dans le parc commémoratif, précise Mme Hill.

Un homme admire le monument Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le monument qui rappelle l'explosion d'Halifax dans le parc Fort Needham

Photo : La Presse canadienne

Elle a vu ce projet comme une occasion d’installer des oeuvres d’art publiques dans la ville - des oeuvres dont la forme à elle seule suffirait à éveiller l’attention et l’intérêt des passants.

Halifax veut installer les trois premiers monuments à temps pour la prochaine cérémonie commémorative, et elle espère installer les autres d’ici le printemps prochain, ajoute Rayleen Hill.

D'après un reportage de Jerri Southcott, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !