•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tornades et vents violents : les dommages sont-ils couverts?

Un arbre s'abat sur une maison dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce après le passage des orages violents.

Un arbre s'abat sur une maison dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce après le passage des orages violents.

Photo : Yanick Proulx

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Oui, rappelle le Bureau d'assurance du Canada (BAC), la majorité des contrats d'assurance habitation et automobile couvrent les dommages matériels occasionnés par des catastrophes naturelles comme celles vécues mardi dans les Laurentides et à Montréal.

Au lendemain de la tornade qui a frappé Lachute et de la microrafale qui a soufflé sur le quartier Notre-Dame-de-Grâce, le BAC tient à rassurer les propriétaires des résidences endommagées.

Les dommages causés par les intempéries, que ce soit des vents violents, la foudre, ou la grêle, sont généralement couverts par les assurances, a indiqué la responsable des affaires techniques et du centre d'information sur les assurances au BAC, Line Crevier.

« Ce qui ne serait pas couvert, c'est l'arbre lui-même. Par contre, l'assureur va enlever l'arbre qui serait tombé sur la maison pour pouvoir la réparer », a précisé Mme Crevier en entrevue à Midi info.

Quelles sont les démarches à suivre?

Le BAC indique que la première chose à faire est de communiquer avec son assureur ou son courtier afin d'ouvrir au plus vite un dossier de réclamation.

Ensuite, si la résidence ne présente aucun danger pour ses occupants, le BAC recommande de suivre ces étapes pour faciliter le processsus :

  • Nettoyer les espaces sinistrés et les biens exposés à l'infiltration d'eau, le cas échéant, pour prévenir toute contamination;
  • Conserver les biens qui ont été endommagés;
  • Conserver les factures et toutes pièces justificatives relatives aux dépenses engagées;
  • Documenter les pertes par la prise de photos ou le tournage de vidéos, si possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !