•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse marquée des saisies d'armes à feu à Winnipeg

Plusieurs armes à feu avaient été saisies

Photo : Radio-Canada / Belle Puri

Radio-Canada

En 2017, la police de Winnipeg a saisi presque autant de fusils en un peu moins de huit mois qu'en une année complète. Une hausse qui pousse la police à demander au public de signaler toute activité illégale reliée aux armes à feu.

Depuis le mois de janvier, les agents ont saisi 994 armes à feu, ce qui est supérieur au nombre d'armes saisi en 2013 et qui se rapproche du total pour les années 2014, 2015 et 2016. Selon l'unité d'enquête sur les armes à feu, on ne voit pas un tel nombre d'armes normalement.

Il y a eu beaucoup d'armes à feu dans la ville cette année. C'est un montant sans précédent.

Jay Murray, agent de la police de Winnipeg

L'aide du public a été demandée pour tenter de contrer cette situation à deux occasions, entre autres lors d'une conférence de presse à propos d'une maison de l'avenue Selkirk accidentellement visée par des tirs samedi. Une famille qui venait d'emménager dans un logement avait alors été effrayée par des tirs et trois hommes ont par la suite été arrêtés.

La police estime par ailleurs que le nombre d'armes saisies devrait continuer à croître au cours des quatre prochains mois. Plus de 260 armes saisies sont des armes de poing ou des armes à feu à canon scié, 190 sont des carabines ou des fusils de chasse à canon scié, et 160 sont des armes d'épaule.

Selon un porte-parole de la police de Winnipeg, les armes à feu liées à la criminalité représentent environ 60 % de leur inventaire d'armes saisies. Cela représente donc 600 crimes commis dans la capitale manitobaine en un peu moins de sept mois. Le porte-parole n'a pas donné de précisions sur l'origine des armes, ni fourni d'explication pour cette hausse marquée en 2017.

Manitoba

Justice et faits divers