•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de personnes se rassemblent pour observer l'éclipse à Ottawa

Une adolescente semble stupéfaite par l'éclipse.

Des membres de la Société royale d'astronomie étaient sur place au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada avec des télescopes solaires et des boîtes de projection par trou d’épingle pour permettre aux curieux d'observer l'éclipse en toute sécurité.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les résidents de la grande région d'Ottawa et de Gatineau ont eu droit à un rare ballet astral, lundi après-midi. Pour la première fois depuis 1918, une éclipse solaire a traversé l'Amérique du Nord d'ouest en est.

Au-dessus de la capitale, l'éclipse partielle a été visible entre 13 h 17 et 15 h 48, indique la Société royale d'astronomie du Canada. Elle a été à son maximum à 14 h 35, quand la Lune a couvert 61 % du Soleil.

Quelques milliers de personnes se sont rendues au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada pour assister à ce spectacle naturel. Les responsables de l'établissement ont évalué la foule à environ 5000 personnes.

La Lune couvre une partie du Soleil.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un caméraman de Radio-Canada a capté cette image de l'éclipse partielle, au Musée de l’aviation et de l’espace du Canada, le lundi 21 août 2017.

Photo : Radio-Canada

« C'est la première éclipse solaire que je vois. Donc, c'était pas mal cool  », a raconté une jeune femme rencontrée par Radio-Canada. « C'est spécial aussi de voir tout le monde rassemblé ici pour partager ça ensemble. »

Des membres de la Société royale d'astronomie étaient sur place avec des télescopes solaires et des boîtes de projection par trou d’épingle pour permettre aux curieux d'observer l'éclipse en toute sécurité.

Du jamais vu depuis 1918

« Une éclipse solaire se produit lorsque la Lune passe entre la Terre et le Soleil et projette son ombre sur la Terre », explique l'Agence spatiale canadienne.

Au Canada, l'éclipse de lundi a été partielle. Selon la Société royale d'astronomie du Canada, la Lune a couvert 50 % du Soleil au Yukon, 90 % à Victoria, 58 % à Montréal et 31 % à Saint-Jean de Terre-Neuve.

Certains de nos voisins du sud ont été encore plus chanceux. L’éclipse solaire a été totale dans une partie des États-Unis, dans un corridor allant de l’Oregon jusqu’à la Caroline du Sud.

L'éclipse sera partielle lorsqu'observée du Canada.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La trajectoire de l'éclipse solaire totale visible le 21 août 2017.

Photo : NASA

Les précautions à prendre

Pour regarder une éclipse, il est indispensable de protéger ses yeux. Observer le Soleil directement sans protection adéquate peut entraîner de graves problèmes, jusqu’à la perte partielle ou totale de la vue, provoquée par un brûlement de la rétine.

L’Agence spatiale canadienne propose des instructions pour fabriquer une boîte à éclipse solaire.

Un dessin montre un enfant qui regarde à travers une boîte
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La boîte à éclipse solaire pour l'observation du Soleil sans danger

Photo : Agence spatiale canadienne

La boîte à éclipse solaire

Matériel nécessaire :

  1. Une boîte de carton vide (plus elle est longue, plus l'image du Soleil sera grande)
  2. Une feuille de papier blanche
  3. Des ciseaux
  4. Du papier d'aluminium
  5. Une aiguille
  6. Du ruban adhésif

Instructions :

  1. Ouvrir la boîte et recouvrir l'une des faces intérieures de papier blanc, en utilisant le ruban adhésif.
  2. Sur la face opposée au papier blanc, faire deux trous l'un à côté de l'autre, séparés d'au moins 10 cm (un pour le Soleil et l'autre pour regarder).
  3. Coller du papier d'aluminium par-dessus le trou pour le Soleil.
  4. Utiliser l'aiguille pour faire un petit trou dans le papier d'aluminium.
  5. Refermer bien la boîte avec du ruban adhésif.

Source : Agence spatiale canadienne

Avec les informations de Gilles Taillon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !