•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le légendaire Tony Hawk content de voir son sport aux Jeux olympiques

Le planchiste Tony Hawk sera en prestation à Montréal en août prochain

Tony Hawk

Photo : Getty Images / Gareth Cattermole

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

De passage à Montréal pour le festival de sports d'action Jackalope, le légendaire Tony Hawk se réjouit de voir la planche à roulettes faire son entrée aux Jeux olympiques en 2020.

« Je pense que le développement de la planche à roulettes va passer par des endroits qui sont éparpillés un peu partout dans le monde », a lancé d'entrée de jeu le célèbre planchiste.

Hawk croit que des pays comme l'Éthiopie, l'Ouganda ou encore le Cambodge pourraient, un jour, en surprendre plus d'un en ayant une équipe olympique compétitive dans cette discipline.

« C'est le genre de chose que l'on n'a jamais imaginé pour l'évolution de la planche à roulettes, résume-t-il.

« D'un autre côté, il était temps. La planche à roulettes est plus populaire que la plupart des sports olympiques, et ça devrait être reconnu. »

Hawk donne l'exemple du surf des neiges qui a fait son apparition aux Jeux d'hiver de Nagano en 1998, et qui est automatiquement devenu l'une des compétitions favorites du public. Il est convaincu que la même chose se passera avec la planche à roulettes à Tokyo.

Selon le planchiste toujours actif malgré ses 49 ans, l'évolution de son sport doit également passer par plus d'occasions pour les enfants défavorisés qui n'ont pas la chance de s'exercer ou d'être encadrés.

Vous pouvez écouter ce qu'avait à dire Tony Hawk en anglais dans la vidéo ci-dessous.

Le légendaire Tony Hawk enthousiaste de voir son sport aux Jeux olympiques

Blessé, Pierre-Luc Gagnon ne peut performer

Le célèbre planchiste québécois Pierre-Luc Gagnon n'a finalement pas pu prendre part à la démonstration du festival, en raison d'une blessure à la cheville.

« Je ne voulais pas annuler le voyage au Canada, je voulais encourager la scène de skate, encourager l'événement et rencontrer les gens », a-t-il affirmé.

Celui qu’on surnomme PLG a d'ailleurs fait savoir que la démonstration de rampe verticale pourra être répétée dans les festivals futurs, il s'est donc engagé à revenir pour montrer ce dont il est capable.

Pour ceux qui le connaissent moins, Gagnon, 37 ans, a remporté 20 médailles, dont 9 d’or, aux X Games et est connu partout sur la planète.

Il s'est montré élogieux quant à la présence de Tony Hawk au festival.

« C'est vraiment pas souvent que Tony fait des démonstrations comme ça [...] Le voir à Montréal en personne c'est vraiment quelque chose de super cool. »

Tony Hawk est à Montréal

PLG s'est également montré satisfait de l'entrée de la planche à roulettes aux Jeux olympiques.

« Ça va pousser les villes et le gouvernement à s'impliquer de plus en plus dans le skate. Les planchistes avaient peur que le sport ne soit pas bien représenté aux Olympiques, que les Olympiques essaient de changer la discipline. »

Selon lui, la compétition devrait bien représenter ce qu'elle était à ses débuts.

Blessé, Pierre-Luc Gagnon ne peut performer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !