•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dur défi d'être gai en Haïti

Charlot Jeudy est président de l'association Kouraj.

Charlot Jeudy est président de l'association Kouraj.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus de la moitié de ces Haïtiens qui arrivent au Canada depuis un mois risquent d'être renvoyés après l'étude de leur demande de statut de réfugié. Parmi ceux qui pourraient obtenir un tel statut, il y a les gais, les lesbiennes et les transgenres. Pour eux, il sera plus facile de prouver qu'ils sont opprimés en Haïti, puisque le sénat vient d'y adopter un projet de loi répressive.

Sophie Langlois, qui a rencontré à Montréal un des rares leaders gais haïtiens, a préparé ce reportage.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !