•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Demandeurs d'asile : le Manoir Chomedey transformé en centre d'hébergement temporaire

Le Manoir Chomedey, à Laval

Le Manoir Chomedey, à Laval

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

C'est maintenant confirmé : le Manoir Chomedey, situé à Laval, sera transformé en centre d'hébergement temporaire pour demandeurs d'asile. Il devrait ouvrir ses portes la semaine prochaine, selon le Programme régional d'accueil et d'intégration des demandeurs d'asile (PRAIDA).

Cette ancienne résidence pour personnes âgées pourra héberger au moins 200 personnes. L'établissement est situé sur le boulevard Chomedey, près de l'hôtel de ville.

Un ancien comité mis sur pied pour accueillir les réfugiés syriens en décembre 2015 va reprendre du service au cours des prochains jours pour préparer l'accueil des nouveaux demandeurs d'asile.

Plus de 10 000 demandeurs d'asile ont été interceptés au Québec après avoir illégalement franchi la frontière canado-américaine depuis le début de l'année, selon des chiffres fournis jeudi par la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et l'Agence des services frontaliers (ASFC).

Près de 2800 personnes seraient hébergées dans une dizaine d'endroits dans la région de Montréal, notamment au stade olympique.

En février dernier, le bâtiment du Manoir Chomedey a été vendu à un groupe immobilier montréalais au coût de 17,75 millions de dollars, mais il n'est pas occupé pour le moment.

Un établissement sécuritaire?

Les pompiers de Laval ont déjà constaté plusieurs manquements à la sécurité incendie au Manoir Chomedey.

« Au niveau du plan de sécurité incendie, c'est probablement le pire cas dans les résidences pour personnes âgées », avait déclaré à Radio-Canada André St-Hilaire, du Service d'incendie de Laval. La situation est telle que le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval a révoqué le certificat de conformité de l'établissement.

La Ville de Laval précise toutefois que « les normes de sécurité pour une résidence pour personnes âgées s'appliquent à un établissement qui compte des personnes à mobilité réduite. Les normes ne sont pas les mêmes pour un centre de réfugiés temporaires ».

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...