•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Comment repérer les symboles néonazis arborés à Charlottesville

Photo de suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 août 2017.

Photo de suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 août 2017.

Photo : Getty Images / Chip Somodevilla

Jeff Yates

Les suprémacistes blancs qui ont manifesté samedi dernier à Charlottesville, en Virginie, arboraient toutes sortes de logos et de drapeaux. Il peut être difficile de les reconnaître. Que signifient-ils? Voici un petit guide des principaux symboles néonazis.

wordLe faisceau et le polo blanc

Quatre hommes habillés en blanc tiennent des boucliers noirs à l'insigne de Vanguard America.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

À Charlottesville, des hommes avec des boucliers du groupe Vanguard America, un groupe suprémaciste blanc

Photo : Reuters / Joshua Roberts

Cet ancien symbole de l'Empire romain est formé d'une hache autour de laquelle sont attachées des baguettes de bois. Usurpé par le mouvement fasciste, dont le nom dérive, le faisceau symbolise la puissance d'un peuple uni.

Les partisans de la droite alternative (alt-right) ont aussi adopté la chemise blanche de style polo et les pantalons kaki comme uniforme non officiel.

La rune d'Odal

Un homme porte un bouclier rouge avec l'insigne du National Socialist Movement.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Un manifestant à Charlottesville tient un bouclier avec les lettres NSM, pour le Nationalist Socialist Movement, un parti politique néonazi aux États-Unis.

Photo : Reuters / Joshua Roberts

Odal (ᛟ) est la 24e et dernière rune de l'alphabet runique (Nouvelle fenêtre). Ce symbole a notamment été utilisé par la Jeunesse hitlérienne pendant la Seconde Guerre mondiale. Moins connu que la croix gammée, il sert de substitut à celle-ci.

La croix de Saint-André (St. Andrew's Cross) noire sur fond blanc

Des manifestants nationalistes tentent de se protéger des antiracistes durant les heurts.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des manifestants nationalistes blancs tentent de se protéger durant les heurts contre les antiracistes.

Photo : Reuters / Joshua Roberts

La croix de Saint-André, en forme de « X », figure sur plusieurs drapeaux, dont celui de l'Écosse. Elle apparaissait aussi sur le drapeau des États confédérés d'Amérique, lors de la guerre de Sécession. Elle est reprise ici en noir sur fond blanc pour la rendre moins reconnaissable que celle qui ornait le fameux drapeau confédéré.

Le soleil noir

 

Le soleil noir, représenté sur le bouclier de gauche dans la photo ci-dessus, est un symbole occulte créé par le régime nazi. Il était notamment utilisé par la Schutzstaffel (SS), la garde personnelle d'Adolf Hitler.

L'œil du dragon

Des manifestants suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 août 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo de manifestants suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 aout 2017.

Photo : Reuters / Justin Ide

L'œil du dragon, qu'on peut voir sur le drapeau blanc à droite dans la photo ci-dessus, ressemble à un triangle inversé dans lequel on a dessiné un « Y ».

Le symbole de l'œil du dragon, un triangle inversé avec un « Y » au centreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le symbole de l'oeil du dragon.

Photo : Wikipedia

Il s'agit d'un symbole germanique qui représente le choix entre le bien et le mal. Ce symbole est le logo d'Identity Evropa, un groupe suprémaciste blanc américain.

Les nombres 14 et 88

Des manifestants suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 août 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo de manifestants suprémacistes blancs à Charlottesville, le 12 aout, 2017.

Photo : Reuters / Joshua Roberts

Les nombres 14 et 88 figurent souvent parmi les symboles suprémacistes. Le 14 évoque les « Fourteen Words » (14 mots) qui forment un des solgans du mouvement néonazi : « We must secure the existence of our people and a future for white children » (Nous devons sécuriser l'existence de notre peuple et un avenir pour les enfants blancs).

Le 88 fait référence au salut fasciste « Heil Hitler » (Vive Hitler). La lettre « H » étant la huitième lettre de l'alphabet, « 88 » évoque le sigle « HH » pour « Heil Hitler ».

Le signe « OK »

Un suprémaciste blanc à Charlottesville, le 12 août 2017Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo d'un suprémaciste blanc à Charlottesville, le 12 aout 2017.

Photo : Getty Images / Chip Somodevilla

Comme pour le polo blanc, la droite alternative cherche à donner un sens suprémaciste à des choses communes. Le symbole « OK » est utilisé par plusieurs partisans de ce mouvement pour se faire reconnaître sur les photos. Le provocateur Milo Yiannopoulos est l'une des figures de proue du mouvement qui utilisent ce symbole.

 

À LIRE AUSSI :

Il existe 917 groupes de haine aux États-Unis, selon le Southern Poverty Law Center. Comment les définir? Quelles sont leurs convictions? Radio-Canada vous propose ce lexique pour démêler les différentes affiliations politiques de la droite radicale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Société