•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un planeur autonome pour suivre les baleines noires en N.-É.

Le planeur autonome a été mis à l'eau mercredi. Il recueillera des données pendant 30 jours.

Le planeur autonome a été mis à l'eau mercredi. Il recueillera des données pendant 30 jours.

Photo : Radio-Canada / Rebecca Martel

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de scientifiques de l'Université Dalhousie à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a mis à l'eau un planeur alimenté à l'énergie solaire pour évaluer la population de baleines au large de la capitale néo-écossaise.

L'engin de haute technologie mis en fonction mercredi est équipé d'un microphone sous-marin pour enregistrer les sons caractéristiques des baleines noires de l'Atlantique Nord en danger de disparition. Il restera à l'eau pendant 30 jours.

« Ce planeur nous permettra de répondre à la question de savoir si les baleines noires sont encore présentes dans ces zones au large d'Halifax », explique l'océanographe de l'Université Dalhousie Kimberley Davies.

La taille du planeur jaune et noir est comparable à celle d'une table de cuisine. Il est en mesure d'envoyer aux scientifiques des sons émis par la baleine noire, mais aussi par la baleine à bosse et par le rorqual bleu.

 

Une année difficile pour les baleines noires

Une douzaine de baleines noires ont été trouvées mortes sur la côte est cette année. C'est environ deux pour cent de la population mondiale, évaluée à 500 individus.

De cette douzaine, dix ont été découvertes dans le golfe du Saint-Laurent. Les deux autres l'ont été au large de Cape Cod, au Massachusetts.

Quatre des mammifères ont montré des signes de collision avec un navire. Une semble s'être empêtrée dans de l'équipement de pêche. Les résultats de nécropsie sur l'une d'entre elles n'ont pas encore été dévoilés.

La cause de la mort des autres baleines n'a pas pu être déterminée en raison de leur état de décomposition avancée.

Des précautions mises en place

Pêches et Océans Canada a récemment adopté de nouvelles méthodes pour essayer d'aider les baleines, notamment la surveillance aérienne du golfe du Saint-Laurent et la fermeture hâtive d'une zone de pêche au crabe des neiges.

Le gouvernement fédéral a également annoncé dernièrement de nouvelles limites de vitesse pour certains navires.

Il y aurait de 80 à 100 baleines noires dans le golfe du Saint-Laurent.

Avec les informations de Rebecca Martel et Amy Smith, CBC

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !